"TPMP": Ophélie Winter raconte le "cauchemar" qu'elle a vécu dans "Danse avec les Stars"

"TPMP": Ophélie Winter raconte le "cauchemar" qu'elle a vécu dans "Danse avec les Stars"

Publié le 06/04/2017 à 13:02 - Mise à jour à 13:16
©Capture d'écran Twitter /BFMTV People
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Invitée sur C8 dans l'émission de "Touche Pas à Mon Poste" mercredi soir, Ophélie Winter est revenue sur sa très mauvaise expérience dans "Danse avec les Stars" sur TF1, où elle s'était blessée aux côtes.

Invitée sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste sur C8 mercredi 5, Ophélie Winter est revenue sur son expérience traumatisante lors de sa participation dans la saison 5 de Danse avec les Stars sur TF1, en 2014.

La chanteuse garde un très mauvais souvenir de son aventure. Eliminée dès la troisième semaine, le temps lui a quand même paru bien long. Face à Cyril Hanouna, elle a déclaré: "franchement c'était une tannée, c'est la pire expérience de ma vie, un cauchemar traumatique".

L'ancien mannequin associée au danseur professionnel Christophe Licata pour concourir ne s'est pas plainte de son partenaire de danse -qui a toujours eu de très bonnes relations avec toutes les candidates de l'émission- mais des conditions de l'émission jugées extrêmes: "à 5h du matin, t’as 40 piges, on te met la caméra dans la tronche. Ce n’est pas possible quoi! C’est dur quoi!".

En répétitions et pendant les primes, l'actrice a apparemment connu d'importants problèmes physiques. Elle est revenue sur les souffrances qu'elle a supporté pendant la durée de la compétition: "j’avais mal au cou et les deux côtes cassées. J’ai fait le prime avec des portés avec les côtes cassées. J’ai demandé un Doliprane mais je pense que j’étais un peu à côté de la plaque, je ne pouvais plus respirer. Donc au troisième prime, je devais sortir. En fait, je devais arrêter au deuxième prime et je n’ai pas dit à la production que j’étais arrêtée (par son médecin, NDLR). Quand ils l’ont découvert, ils ont dit que c’était trop dangereux", a t-elle expliqué.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En répétitions et pendant les primes, l'actrice a apparemment connu d'importants déboires physiques.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-