"TPMP": vivement critiqué par les chroniqueurs, Bertrand Chameroy répond (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"TPMP": vivement critiqué par les chroniqueurs, Bertrand Chameroy répond (vidéo)

Publié le 07/06/2018 à 12:53 - Mise à jour à 13:03
©Capture d'écran W9
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Bertrand Chameroy a été vivement critiqué par ses anciens collègues de "TPMP" mardi après l'annonce de sa nouvelle émission "Balance ton poste". L'animateur a répondu à leurs accusations de plagiat sur Twitter mercredi.

Les relations sont visiblement très tendues entre Bertrand Chameroy et les membres de Touche pas à mon poste. Mardi 5, tous les chroniqueurs débattaient d'ailleurs de l'avenir de leur ancien collègue, et ils n'ont pas été très tendres.

Le jeune animateur est en effet sur le point de présenter une nouvelle émission consacrée aux médias intitulée… Balance ton poste. Forcément, cela n'a pas vraiment plu aux chroniqueurs et même à Cyril Hanouna.

L'animateur star de C8 a d'ailleurs indiqué qu'il ne laisserait pas l'émission de son ancien protégé s'appeler ainsi. Il a en outre conseillé à la production de Balance ton poste, qui n'a pas encore trouvé de chaine pour diffuser le programme, de réfléchir dès maintenant à un nouveau nom.

A voir aussi: Camille Combal quitte "TPMP" - il explique les raisons de son départ

"Il se fout de la gueule du monde", a renchéri Benjamin Castaldi. Comme souvent, Gilles Verdez s'est quant à lui dit scandalisé. "C'est complètement plagié sur TPMP. Il n'y a pas que le titre, il y a le concept aussi. Une émission sur la télé avec une bande, c'est exactement ce qu'on fait", s'est-il insurgé avant d'affirmer que Bertrand Chameroy n'avait selon lui aucun avenir dans la télévision.

L'animateur de 29 ans, qui a quitté TPMP en 2016, a finalement répondu à toutes ces critiques virulentes mercredi 6 via son compte Twitter.

Il a publié une courte vidéo extraite d'un discours de François Hollande.

L'ancien de la République, alors en fonctions, expliquait: "il ne faut jamais se faire de contre publicité. Faisons confiance aux autres, généralement ils s'y emploient: ce qui leur évite de parler d'eux-mêmes".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Critiqué sur TMPM, Bertrand Chameroy a répondu aux chroniqueurs.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-