Tristane Banon se met à nu dans "Playboy" pour dénoncer les violences faites aux femmes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Tristane Banon se met à nu dans "Playboy" pour dénoncer les violences faites aux femmes

Publié le 08/12/2016 à 16:32 - Mise à jour à 16:40
Capture d'écran C8
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La journaliste française Tristane Banon, qui avait porté plainte contre Domnique Strausse-Kahn pour tentative de viol, revendique sa féminité -et le droit de se la réapproprier- ce jeudi, dans le nouveau magazine "Playboy". Elle y pose pour des photos sexy pour illustrer son combat.

Il y a cinq ans, Tristane Banon, journaliste, portait plainte contre Dominique Strauss-Kahn, alors directeur du FMI, pour tentative de viol. Classée sans suite, cette plainte avait tout de même eu un certain écho et attiré l'attention du public sur les violences faites aux femmes.

Ce jeudi 8, la journaliste s'est mise à nu dans le tout nouveau magazine Playboy, version française et désormais édulcorée, pour poursuivre son combat. Un manifeste avec des photos sexy, aux poses suggestives, lui est consacré. Manifeste qui lui a valu une pluie de critiques. Depuis que l'information est sortie, la jeune femme fait le tour des médias pour se justifier. Elle était par exemple mercredi 7 à C8, sur le plateau de La Nouvelle Edition: "Si on ne tape pas très fort, aucun média ne prend le risque de s'engager dans ce combat-là".

Elle revendique, à travers ces photos, le droit de se réapproprier sa féminité après l'agression qu'elle a subie, et envoie valser les réflexions qu'elle a entendues après que sa plainte ait été rendue publique. "Quand j’allais en soirée, ne serait-ce qu’avec un décolleté et des talons hauts, j’ai eu des réflexions de gens qui me disaient +Tiens, tu n’as pas l’air si traumatisée quand même+" a-t-elle confié à Daphné Bürki.

Pour Tristane Banon, se dévoiler et s'exprimer dans Playboy était "le seul moyen pour faire passer ce message": après une agression, toutes les femmes ont le droit "de redevenir sensuelles, sexuelles même".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Tristane Banon pose, sexy, pour un manifeste dans le nouveau magazine "Playboy".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-