Un chat s'invite en direct lors d'une interview à la télévision (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Un chat s'invite en direct lors d'une interview à la télévision (vidéo)

Publié le 09/07/2018 à 12:56 - Mise à jour à 12:59
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un très sérieux chercheur en sciences politiques polonais a été très embêté par son chat alors qu'il donnait un interview à la chaine NTR. La séquence a beaucoup amusé les téléspectateurs mais aussi les internautes et la vidéo a été partagée des milliers de fois.

Jerzy Targalski a été dérangé par un intervenant inattendu samedi 7, alors qu'il était interviewé sur la chaine néerlandaise NTR.

Cet universitaire polonais, chercheur en sciences politiques et ancien militant communiste, était interrogé au sujet des réformes judiciaires en cours en Pologne alors que le pays traverse une grave crise politique.

La présidente de la Cour suprême refuse de quitter son poste alors que le président Andrzej Duda lui a fait savoir par une lettre qu'elle était à la retraite.

A voir aussi: Alors qu'il est interviewé par la BBC, ses enfants déboulent dans son bureau

Mais alors qu'il parlait, debout dans son bureau, Jerzy Targalski a été dérangé par son chat. Ce dernier, loin d'être effrayé par la caméra, est monté sur les épaules de son maître pour ne plus en descendre.

Certainement un peu gêné par cette intervention inattendue, l'universitaire polonais est cependant resté impassible et a fait comme si de rien n'était, poussant juste la queue du félin lorsque celle-ci était devant ses yeux.

La séquence a beaucoup fait rire les téléspectateurs qui ont été nombreux à partager le moment peu commun sur les réseaux sociaux. La vidéo, relayée aussi par le journaliste qui a mené l'interview, a été partagée des milliers de fois sur Twitter notamment.

La Pologne est actuellement au cœur d'une réforme judiciaire, les conservateurs (le parti Droit et justice, PiS) militant pour l'amélioration des tribunaux, corrompus selon eux. Le milieu judiciaire fait vent debout contre cette réforme.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Alors qu'il passait en direct à la télévision, son chat est monté sur ses épaules.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-