Un député européen joue l'Ode à la joie devant le Parlement (vidéo)

Un député européen joue l'Ode à la joie devant le Parlement (vidéo)

Publié le 19/04/2019 à 18:02 - Mise à jour à 18:03
© FREDERICK FLORIN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un eurodéputé slovène a été ovationné par ses collègues du Parlement jeudi 18. Les députés y étaient réunis pour la dernière fois de leur mandat et Lojze Peterle a décidé de jouer l'Ode à la joie, hymne européen, à l'harmonica comme au revoir.

Il a quitté le Parlement en musique. Un député européen slovène a surpris ses collègues et joué l'Ode à la joie à l'harmonica lors de l'une de ses dernières interventions de son mandat.

Un bon nombre d'eurodéputés s'apprêtent en effet à rejoindre leur pays pour Pâques avant de commencer, ou pas d'ailleurs, une nouvelle campagne électorale avec en ligne de mire les élections européennes.

C'était donc la dernière session du mandat de chacun des élus et Lojze Peterle, le député en question, en a profité pour prendre la parole.

A voir aussi: Brexit: le Royaume-Uni élira-t-il des députés qui partiront dans quelques mois?

Il a tout d'abord remercié ses "chers collègues" pour "ces cinq ans d'union dans la diversité".

"C'est notre responsabilité de garde l'Europe en cohésion et en reconstruisant Notre-Dame", a ensuite lancé ce membre du PPE (le parti populaire européen) avant de souhaiter à toute l'assemblée une joyeuse Pâques.

Il s'est alors emparé d'un harmonica et a joué l'Ode à la joie, issue de la 9ème symphonie d'un certain Beethoven et adoptée comme hymne européen en 1985.

Tous les députés présents, et ils étaient nombreux, se sont alors levés pour acclamer leur collègue et son au revoir peu commun.

A lire aussi:

Beatbox et harmonica (en même temps): la performance incroyable de l'artiste Moses Concas (VIDEO)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un député européen a joué l'Ode à la joie à l'harmonica en plein Parlement.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-