"Une Ambition intime": taclée par Mazarine Pingeot, Karine Le Marchand n'en est pas à sa première critique

"Une Ambition intime": taclée par Mazarine Pingeot, Karine Le Marchand n'en est pas à sa première critique

Publié le 09/01/2017 à 10:53 - Mise à jour à 11:07
©Capture d'écran/C à vous
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'écrivaine Mazarine Pingeot a avoué samedi soir, sur le plateau de "On n'est pas couché", ne pas être intéressée par l'émission de Karine Le Marchand "Une Ambition intime", qui contribue, selon elle, à la "dérive de la société". L'animatrice n'a pas tardé à réagir sur Twitter, comme elle en a pris l'habitude depuis le lancement de son émission et la salve de critiques que cela lui a valu.

Sur les clashs, les piques et les critiques, Karine Le Marchand en connaît un rayon. Et plus particulièrement depuis qu'elle a commencé à présenter l'émission Une Ambition intime sur M6. Emission dans laquelle elle invite les politiques, principalement des candidats à la présidentielle 2017, à se livrer et à partager des moments (intimes donc) de leur vie privée.

En octobre 2016, alors qu'elle était en pleine promotion de son "nouveau bébé" -comme elle surnomme le programme sur Twitter- Patrick Cohen l'avait notamment accusé de "copiner" avec Marine Le Pen, présidente du Front national, et première invitée d'Une Ambition intime. A l'époque, Karine Le Marchand ne l'avait pas très bien pris. Elle avait notamment confié au JDD avoir l'impression "d'être au tribunal", à chaque fois qu'elle défendait son émission.

Depuis, l'eau a coulé sous les ponts... et les critiques. Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères, avait jugé cela "consternant" et juré de ne pas mettre les pieds sur le plateau de l'émission de M6. Roselyne Bachelot, ancienne ministre de droite aujourd'hui animatrice à la télévision, avait elle dit que ce genre de reportage n'avait "aucun intérêt pour le débat politique".

L'animatrice a, au fil du temps, appris à répondre à ses détracteurs avec une certaine répartie. Alors quand Mazarine Pingeot, écrivaine et fille de François Mitterand, s'est offusquée de l'existence d'une telle émission sur le plateau de On n'est pas couché, samedi 7 au soir, Karine Le Marchand s'est fendue d'un petit tweet cinglant. "Certains s'offusquent de +l'indécence+ des politiques à se livrer, et publient les lettres d'amour de leurs parents... #nocomment #ONPC" a-t-elle écrit dans la foulée. Faisant ici référence à l'ouvrage Lettres à Anne, paru chez Gallimard en octobre 2016.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Karine Le Marchand, présentatrice de l'émission politique "Une Ambition Intime", est vivement critiquée depuis le premier numéro, enregistré avec Marine Le Pen, présidente du FN.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-