Une femme trouve une ruche de 30 kg dans les murs de sa maison (vidéo)

Une femme trouve une ruche de 30 kg dans les murs de sa maison (vidéo)

Publié le 27/09/2017 à 16:59 - Mise à jour à 17:06
©Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Mauvaise surprise pour une Australienne vivant à Newcastle, une ville au nord de Sydney. Elle a trouvé une ruche de 30 kilogrammes dans les murs de sa maison. La vidéo fait le buzz sur les réseaux sociaux.

C'est une vidéo glaçante pour tous les apiphobes. En Australie à Newcastle au nord de Sydney, une femme a eu la mauvaise surprise de découvrir une ruche de trente kilogrammes dans... les murs de sa maison.

Ceux-ci ont dû être découpés pour détruire le travail des milliers d'abeilles. Ces travailleuses avaient mis approximativement deux ans à faire cette ruche, la propriétaire de la maison, qui a filmé l'étendue des dégâts, ne s'en était aperçue que longtemps après leur installation. Megan Sutherland s'est rendue compte de la présence de ses voisines dérangeantes après les avoir entendues alors qu'elle était dans sa chambre à coucher.

Il a fallu combler l'espace dans les murs que les abeilles s'étaient appropriées pour éviter qu'elles ne reviennent. Si l'on ignore le prix qu'ont coûté les réparations de cette maison, la vidéo indique que la propriétaire de la bâtisse a pu récupérer un peu de miel. Une sorte de loyer pour les deux ans de cohabitation un peu forcée.

Pour se débarrasser d'abeilles nichées dans un mur ou près d'une habitation, mieux vaut appeler des spécialistes. Si les abeilles ne piquent pas en temps normal, elles peuvent utiliser leur dard lorsqu'elles se sentent menacées. Contacter un apiculteur ou une entreprise d'extermination est donc préférable.

Cependant la deuxième option est tout de même moins conseillée: les abeilles sont des pollinisateurs très importants pour la flore.

Pour éviter que des abeilles se (ré)installent dans des murs, rien de plus simple. Il suffit de boucher les trous et petites fissures qui pourraient leur offrir un habitat confortable.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des milliers d'abeilles vivaient dans le mur de Megan Sutherland.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-