Une jeune femme fait du surf dans les catacombes de Paris, elle échappe au pire (VIDEO)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Une jeune femme fait du surf dans les catacombes de Paris, elle échappe au pire (VIDEO)

Publié le 01/11/2016 à 16:46 - Mise à jour à 16:53
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alison Teal, une surfeuse hawaïenne, s'est lancé un drôle de défi: celui de faire du surf dans les catacombes de Paris quelques jours avant Halloween. Mais au cours de cette expédition périlleuse, la jeune femme a bien failli être piégée.

Loin d'être une poule mouillée, Alison Teal s'est lancée le défi de faire du surf dans les catacombes de Paris. Un pari réussi pour cette surfeuse hawaïenne qui a publié la vidéo de son exploit sur YouTube. Sur les images, les internautes peuvent tout d'abord la voir descendre à 150 mètres sous terre avant de l'observer se faufiler dans les recoins des catacombes pour atteindre une eau marron. Vêtue d'une tenue légère, la jeune aventurière est ensuite montée sur sa planche pour parcourir l'un des plus grands cimetières du monde. "J'ai erré pendant des heures à travers des passages interdits au public, au cœur des 300 km de ce long labyrinthe", a-t-elle expliqué au Daily Mail. Et d'ajouter: "il y avait très peu d’oxygène et on ne voyait pas au loin".

Mais celle qui se surnomme "la version féminine d’Indiana Jones" a bien failli perdre la vie lors de cette expédition périlleuse. Car à un certain moment, le niveau de l'eau a dangereusement augmenté, manquant d'inonder le tunnel. L'exploratrice et son équipe ont alors dû rapidement quitter les lieux pour ne pas être pris au piège.

"Nous avons dû nous déshabiller et transporter nos habits sur ma planche. Oui, il faisait très froid, mais c’était toujours mieux que de rester coincés pour toujours dans "+a plus grande tombe du monde+", a-t-elle expliqué au site 7sur7. Et de conclure: "A la fin, nous avons dû nager dans le tunnel et il y avait juste un petit espace en haut pour respirer. C’était terrifiant. J’ai dû arrêter de filmer, car c’était devenu une question de survie".

Agée de 30 ans, cette surfeuse hawaïenne n'en est pas à son premier défi. Cette militante écologiste, qui entend sensibiliser au respect de l'environnement à travers ses différents exploits, avait surfé en août dernier au plus près d’un volcan, le Kilauea, à Hawaï, dont la lave s’écoulait jusqu’à l’océan.

(Voir ci-dessous la vidéo de son expédition): 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Alison Teal, une surfeuse hawaïenne, a exploré les galeries souterraines parisiennes avec sa planche.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-