Une pub Gap avec une enfant voilée crée la polémique

Une pub Gap avec une enfant voilée crée la polémique

Publié le 10/08/2018 à 16:22 - Mise à jour à 16:28
©GapKids/Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une publicité de la marque Gap dévoilée aux Etats-Unis fait polémique… en France où elle n'est pourtant pas visible. Une petite fille, âgée de dix ans ou moins, pose en effet avec un hijab. Des personnalité politiques ont même appelé à boycotter la marque.

Une publicité outre-Atlantique fait polémique jusqu'en France. La marque Gap a dévoilé à la fin du mois de juillet une nouvelle campagne publicitaire pour la rentrée. La série de photos représentait donc des enfants prêts à "rentrer à l'école" tout de Gap habillés.

Parmi eux, une petite fille a attiré l'attention. Vraisemblablement âgée de dix ans ou moins, l'enfant posait en effet en hijab, c'est-à-dire voilée.

"L'été touche peut-être à sa fin, mais l'automne est un moment privilégié pour renouer, célébrer les différences et trouver de nouvelles inspirations. Notre campagne est portée par des enfants venus du PS13 de Harlem, New York, et nous faisons appel à leurs forces et leur créativité pour réaliser quelque chose de vraiment incroyable!", a expliqué la marque GapKids sur son site Internet.

A voir aussi: Dove fait polémique avec une pub où une femme noire devient blanche après une douche (photos)

Mais ce n'est visiblement pas l'avis de tout le monde aux Etats-Unis comme en France où même des responsables politiques ont réagi à cette publicité qui n'est pourtant pas d'actualité dans l'Hexagone.

La députée Les Républicains Valérie Boyer s'est par exemple fendue d'un tweet contre cette campagne ce vendredi.

"Gap affiche une petite fille voilée. La maltraitance qui lui est infligée L’inégalité qui lui imposée. La perversion du message. L’enfermement dans son genre ne soulèvent aucune protestation. Le marketing promeut la soumission à l’islamisme. Où sont les #MeToo et #BalanceTonPorc", s'est-elle demandé.

Lydia Guirous (porte-parole LR) et Anne-Christine Lang (députée LREM de Paris) ont quant à elle partagé la capture d'écran d'une publication de la marque américaine sur Facebook, traduite en français et ajoutant encore un peu à la confusion.

Alors que l'une pointait du doigt la "montée en puissance du voile imposé aux petites filles", l'autre indiquait que "plus jamais" elle n'irait chez Gap.

D'autres élus, de droite, ont aussi pesté contre cette campagne. C'est le cas de Bernard Monot (député européen pour Debout la France) et Sébastien Pilard (conseiller régional des Pays-de-la-Loire pour LR). Visiblement mal informés, ils se sont offusqué qu'une telle publicité soit visible en France, ce qui n'est encore une fois pas le cas.

A lire aussi:

TF1 veut une troisième page de pub pendant ses films

La mairie de Paris saisit la justice contre une pub incitant à la "prostitution"

Bad buzz sexiste et grossophobe pour la nouvelle pub Gifi avec Loana et Benjamin Castaldi (vidéo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une publicité Gap pour les Etats-Unis a créé une petite polémique jusqu'en France.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-