Une vague d'amour éteint la tentative de polémique raciste d'un Identitaire (photo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Une vague d'amour éteint la tentative de polémique raciste d'un Identitaire (photo)

Publié le 30/03/2019 à 11:12 - Mise à jour à 11:16
© MATTHIEU ALEXANDRE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le président du groupe d'extrême droite Génération Identitaire a voulu créer une polémique raciste jeudi 28 mars sur Twitter en postant la photo d'une famille vivant dans un quartier populaire de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Mais une vague de messages d'amour a détourné le tweet de son objectif initial.

Il n'a certainement pas eu les réactions qu'il attendait: jeudi, Clément Galant, président du groupe d'extrême droite Génération Identitaire, a tenté de provoquer l'indignation en postant sur Twitter la photo d'une famille d'origine africaine vivant dans un quartier populaire de Clichy-sous-Bois, "une zone de non-France" selon lui.

Mais au lieu de tomber dans son piège et de lancer une polémique raciste sur les réseaux sociaux, la majorité des internautes, dont beaucoup de personnalités médiatiques (et notamment des footballeurs), ont partagé son tweet en y ajoutant un beau message d'amour et en le remerciant d'avoir posté cette photo avec des enfants souriants et une famille en apparence heureuse.

Lire aussi: Génération identitaire occupe la CAF de Bobigny, une plainte déposée

La photo de cette famille de Clichy-sous-Bois est tirée d'un reportage du photographe Hervé Lequeux, qui a capturé plusieurs moments de ce genre à la sortie d'une salle de prière, et dont les clichés ont été publiés sur le site Hans Lucas.

Ce samedi, Clément Galant n'avait toujours pas retiré son tweet malgré le buzz qu'il a fait, totalement contraire à sa tentative de polémique raciste.

Il a toutefois noyé les commentaires positifs avec de nombreux retweets d'articles sur l'action d'un groupuscule identitaire à la CAF de Bobigny, où une vingtaine d'activistes ont déployé une bâche du toit du bâtiment, où était inscrit "de l'argent pour les Français. Pas pour les étrangers".

Et aussi:

Lyon: la mairie ferme le bar et la salle de boxe de Génération Identitaire

Lille: Génération Identitaire proteste contre un concert de Médine

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La photo d'une famille de Clichy-sous-Bois, partagée sur Twitter par un responsable identitaire, n'a pas déclenché de polémique raciste.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-