Victimes de vengeance pornographique, Emma Watson, Mischa Barton et Amanda Seyfried vont porter plainte

Victimes de vengeance pornographique, Emma Watson, Mischa Barton et Amanda Seyfried vont porter plainte

Publié le 16/03/2017 à 15:57 - Mise à jour à 16:42
©Paramount Pictures
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les trois actrices Mischa Barton, Emma Watson et Amanda Seyfried ont été victimes de vengeance pornographique: des photos ou vidéos intimes volées d'elles ont été diffusées sur Internet.

En plus de leur métier, Emma Watson, Amanda Seyfried et Mischa Barton ont un autre point commun: elles ont toutes les trois été victimes de revenge porn et ont décidé de porter plainte. Ce terme que l'on pourrait traduire par "vengeance pornographique" désigne les infractions commises par certains hackers (ou proches des victimes) qui volent des photos intimes pour les vendre ou les diffuser sur Internet.

Juridiquement encore mal encadrée, c'est une pratique illégale et de plus en plus utilisée.

Emma Watson, bientôt à l'affiche de La Belle et la Bête, a déclaré envisager des poursuites après que des photos d'elle aient été piratées. Son porte-parole, Luke Windsor, a déclaré à l'AFP que les photos n'étaient "pas dénudées. Des avocats ont été informés", les clichés auraient été pris lors d'une séance d'essayage avec une styliste il y a quelques années.

Les images auraient été diffusées sur le "dark web", la face cachée d'Internet, accessible aux utilisateurs les plus chevronnés.

Désireuse de protéger sa vie privée, l'actrice déclarait dans l'édition du mois de mars du magazine Vanity Fair qu'elle n'acceptait plus de prendre de photo avec ses fans.

Le site people TMZ a affirmé que l'actrice Amanda Seyfried allait elle poursuivre un site qui avait publié des photos d'elle nue. Certaines d'entre elles avait été prises alors qu'elle avait des relations sexuelles avec son ex petit ami.

Le jeudi 15, Mischa Barton, accompagnée de son avocate, a indiqué qu'elle engageait des poursuites après avoir été la victime de revenge porn: une personne en qui elle avait confiance aurait filmé en caméra cachée ses ébats amoureux pour ensuite vendre le film.

En février, un homme âgé de 29 ans a été condamné à neuf mois de prison pour avoir piraté des comptes Cloud de stars comme Kirsten Dunst ou Rihanna.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le "revenge porn" est une pratique illégale de plus en plus courante.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-