Vidéo - Attentat de Manchester: en entendant le témoignage d'une mère effondrée, une journaliste est submergée par l'émotion

Vidéo - Attentat de Manchester: en entendant le témoignage d'une mère effondrée, une journaliste est submergée par l'émotion

Publié le 23/05/2017 à 15:03 - Mise à jour à 15:23
©Goodman/LNP/Shutterstock/SIPA
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Lors d'une émission de télévision du matin, intitulé "Good Morning Britain", la présentatrice Susanna Reid n'a pu retenir des sanglots à l'écoute du témoignage de la mère d'une adolescente présente dans la salle de spectacle de Manchester. La témoin n'avait aucune nouvelle de son enfant et clamait sa détresse à l'antenne.

L'émotion était trop forte pour cette présentatrice pourtant chevronnée de la télévision britannique. Susanna Reid qui anime chaque matin Good Morning Britain sur la chaîne ITV avait une activité particulièrement dramatique à traiter avec les suites de l'attentat de Manchester, qui a fait pour l'instant 22 morts et une soixantaine de blessés.

Alors que l'ambiance est lourde sur le plateau, c'est une mère de famille qui intervient à l'antenne. Des sanglots dans la voix, visiblement affolée et craignant le pire, la femme explique qu'elle n'a aucune nouvelle de sa fille, une adolescente de 15 ans qui s'était rendue au concert de la star américaine qui plait surtout aux jeunes filles. "Tout ce que je sais, c'est qu'elle est à Manchester avec une amie au concert d'Ariana Grande et elle ne répond pas. J'ai appelé les hôpitaux, les hôtels où on a dit que les gens avaient été pris en charge, j'ai appelé la police... Je n'ai aucune nouvelle" explique la maman qui sent se dessiner le pire des scénarios pour son enfant.

Une tristesse trop difficile à encaisser pour Susanna Reid qui, au moment de prendre la parole pour réagir aux propos de la mère, s'étrangle dans l'émotion. Essayant à plusieurs reprises de se reprendre alors que la caméra n'est plus sur elle et que l'on entend que sa voix, la journaliste, mère de trois enfants, ne parviendra malgré tout pas à s'exprimer convenablement.

Cette attaque terroriste, qui a eu lieu dans un espace public qui reliait la salle à la gare de Victoria où passent trains et métros, est la plus meurtrière depuis 12 ans. Elle s'est déroulée deux mois jour pour jour après celle de Londres qui avait fait cinq morts. Pour rappel, un homme avait foncé dans la foule avec un véhicule avant de poignarder un policier. Il avait ensuite été abattu près du Parlement.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au téléphone, une mère affolée expliquait rechercher sa fille, présente au concert.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-