Chanson polémique des Enfoirés: Jean-Jacques Goldman répond

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Chanson polémique des Enfoirés: Jean-Jacques Goldman répond

Publié le 27/02/2015 à 14:09 - Mise à jour le 28/02/2015 à 17:12
©Sipa.
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Face à la polémique suscitée autour de la nouvelle chanson des Enfoirés "Toute une vie", jugée réactionnaire par certains, Jean-Jacques Goldman, l'auteur du titre, a tenu à réagir dans une lettre publiée ce vendredi sur le site des Restos du Cœur.

Alors que les réseaux sociaux s'enflamment depuis quelques jours contre la nouvelle chanson des Enfoirés Toute une vie, son auteur, Jean-Jacques Goldman, a tenu à réagir à cette polémique. Dans une lettre publiée ce vendredi sur le site des Restos du Cœur, le parolier explique sa démarche et tente de faire comprendre le véritable message de son texte.

"C'est une chanson dans laquelle des adolescents reprochent aux générations qui les ont précédés l'état du monde qu'ils leur laissent", explique d'abord le chanteur. Pour répondre à ceux qui y ont vu une chanson "anti-jeunes", Jean-Jacques Goldman explique que "les Enfoirés jouent le rôle des adultes qui leur répondent comme trop souvent: en se dédouanant et avec mauvaise foi, mais en espérant qu'ils feront mieux. Le fait que la jeunesse nous demande des comptes me semble la moindre des choses".

Destinée à récolter des fonds pour les Restos du Cœur, la chanson, qui a provoqué l'ire et la moquerie des internautes, oppose dans son clip deux clans de chanteurs, des "jeunes" (des anonymes) et des "vieux" (la bande des Enfoirés). Au fil de la musique, les deux groupes se prêtent à une joute verbale autour de thème sociaux comme le chômage, le sida ou la retraite.

Face à l'indignation et la vague d'hostilité provoquée par ce titre, les Enfoirés avaient d'abord décidé de réagir via leur compte Twitter"Ce qu'il faut comprendre dans les paroles, c'est qu'au lieu de rester sur un désaccord générationnel où chacun se renvoie la balle, il faut encourager la jeunesse à faire bouger les choses car c'est elle qui peut le faire", avait écrit la troupe d'artistes.

(Voir ci-dessous le clip de la chanson "Toute une vie"):

 

 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Jacques Goldman, l'auteur de "Toute une vie" a réagi à la polémique suscitée par la chanson.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-