Claude François détestait Johnny, et c'était réciproque (vidéo)

Claude François détestait Johnny, et c'était réciproque (vidéo)

Publié le 22/01/2018 à 14:55 - Mise à jour à 15:06
©Photos AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Michel Drucker a révélé dimanche dans "Les enfants de la télé" que Claude François ne portait pas du tout Johnny Hallyday dans son cœur. Et vice versa. Les deux stars se disputaient le cœur des Français.

De nos jours, il y a Katy Perry et Taylor Swift, ou Kim Kardashian et Beyoncé, qui se haïssent publiquement. A une autre époque, les célébrités rivales se détestaient tout autant, mais savaient rester un peu plus discrètes.

En France par exemple, dans les années 70, Johnny Hallyday et Claude François se disputaient le cœur des Français, et ne s'appréciaient vraiment pas du tout. Mais ils n'ont jamais exposé leur haine face caméra.

Michel Drucker, grand ami de Johnny Hallyday, a révélé dimanche 21 dans Les enfants de télé que les deux chanteurs "se détestaient vraiment".

Lire aussi: Moix fustige la présence de certaines personnalités aux obsèques de Johnny

Pendant la diffusion d'un extrait d'une vieille émission, où l'on pouvait voir le présentateur de Vivement dimanche prochain demander à Claude François de chanter un extrait de Johnny Hallyday -Les portes du pénitencier- Michel Drucker a ainsi confié à sa voisine de plateau (l'actrice Mélanie Doutey): "Regarde comme ça l’emmerde".

 

Lire aussi: Johnny Hallyday - Tom Hanks "fasciné" par l'artiste

Sur cette séquence, Claude François est visiblement fortement ennuyé de devoir reprendre face caméra un tube de son ennemi juré. Après un refus poli, il se plie finalement à l'exercice. A contre cœur.

Après l'extrait, Laurent Ruquier a demandé des précisions à Michel Drucker, qui a ainsi expliqué: "Il y avait une telle rivalité entre Johnny et Claude. Ils se détestaient vraiment. (…) Un jour Johnny m'avait dit +Claude François, tu enlèves les claudettes qu'est-ce qu'il reste?+ Ils se surveillaient et s'observaient".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon Michel Drucker, qui connaissait bien les deux stars, Johnny Hallyday et Claude François "se détestaient vraiment".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-