Clip sur l'autoroute: Fianso condamné à 4 mois de prison avec sursis

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Clip sur l'autoroute: Fianso condamné à 4 mois de prison avec sursis

Publié le 05/02/2018 à 17:52 - Mise à jour à 18:00
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le tribunal correctionnel de Bobigny a condamné ce lundi le rappeur Fianso à quatre mois de prison avec sursis pour avoir tourné en avril 2017 son clip "Toka" sur une portion d'autoroute, bloquant ainsi la circulation.

Le verdict est tombé. Le tribunal correctionnel de Bobigny a condamné ce lundi 5 le rappeur Fianso à quatre mois de prison avec sursis pour avoir tourné son clip Toka sur une portion d'autoroute, bloquant ainsi la circulation. Dans cette vidéo, tournée en avril 2017 et visionnée plus de 32 millions de fois sur YouTube, des centaines de véhicules bloqués patientaient derrière lui. On le voyait accoudé à une table de bistrot installée au milieu de l'A3 spécialement pour l'occasion.

Agé de 34 ans, le rappeur a exprimé ses regrets le 22 janvier dernier lors de l'audience, expliquant que ce tournage n'était pas prémédité. "On s’est retrouvés dans les bouchons. On a décidé de tourner le clip à cet endroit. La circulation était très dense. Le bouchon existait déjà, nous ne l’avons pas créé" et "aucun véhicule ne circulait à plus de 20 km/h", avait notamment déclaré le trentenaire cité par Ouest-France.

Mais son explication ne semble pas avoir convaincu le procureur qui a requis quatre mois de prison avec sursis. Finalement, le tribunal a accepté les réquisitions mais a ajouté à cette peine une amende de 1.500 euros. En parallèle, quatre amis du rappeur ont également été jugés et condamnés à trois mois de prison avec sursis ou à des jours-amendes.   

Lire aussi - Fianso s'en prend à Kelly de "TPMP" dans une chanson, elle répond (vidéo)

Mais Fianso n'était pas seulement jugé pour ce clip là. Il avait également été convoqué pour avoir "entravé la circulation" à la cité des 3.000 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) pour le tournage de son clip Pégase. Rassemblant une centaine de figurants, lui aussi avait été tourné sans autorisation.

Finalement, alors que le parquet avait requis trois mois fermes pour ce tournage qui avait eu lieu deux semaines après celui de Toka, il a été relaxé. Une partie de la procédure avait été annulée en mai dernier pour vice de forme et le tribunal a considéré qu'il n'y avait "pas de pièces suffisantes au dossier" pour le condamner. Le rappeur n'a pas réagi au jugement. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le tribunal correctionnel de Bobigny a condamné ce lundi 5 le rappeur Fianso à quatre mois de prison avec sursis.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-