Coachella: après Emily Ratajkowski et Nabilla, au tour de Rihanna de faire parler d'elle pour sa tenue… originale (photo)

Coachella: après Emily Ratajkowski et Nabilla, au tour de Rihanna de faire parler d'elle pour sa tenue… originale (photo)

Publié le 18/04/2017 à 12:19 - Mise à jour à 12:37
©Capture d'écran Instagram
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Rihanna a surpris tout le monde ce week-end au festival Coachella en venant habillée de la tête au pied, et non à moitié dévêtue comme beaucoup de célébrités.

Pour Rihanna, ne pas faire comme tout le monde est une habitude. Alors que toute la planète people s'est affichée ce week-end, samedi 15 et dimanche 16, dans des tenues légères pour le festival de musique Coachella, qui se déroule à Indio en Californie -là où il fait déjà très chaud, la bombe de la Barbade est elle apparue dans une tenue originale, brillant de mille feux, et ne laissant pas beaucoup de peau nue.

Elle a en effet choisi de porter un ensemble Gucci du créateur Alessandro Michele, composé d'une combinaison en cotte de mailles, d'un short en jean avec une ceinture noire à strass, et d'un débardeur blanc imprimé. Le tout en étant montée sur de grosses chaussures noires compensées, et évidemment avec une paire de lunettes de soleil assortie à tout son attirail.

 

phresh out.

Une publication partagée par badgalriri (@badgalriri) le

16 Avril 2017 à 11h48 PDT

Avant d'aller se trémousser devant la scène de Coachella, la reine de la pop a partagé son "outfit" (tenue en français) avec ses fans sur Instagram. Le premier cliché a récolté plus de 1,7 million de "j'aime". Le second, où même son visage est recouvert, en a réuni 1,3 million.

Les autres jeunes femmes célèbres à avoir fait le buzz sur les réseaux sociaux ont toutes joué la carte sexy. Emily Ratajkowski s'est par exemple affichée en maillot de bain, de face comme de dos, sans cacher ses formes voluptueuses. Même topo pour Nabilla Benattia. La bimbo française, accompagnée de son chéri Thomas Vergara, n'a pas hésité à arborer un magnifique décolleté plongeant pour tenter de faire de l'ombre à "Emrata". Rihanna, elle, voulait se démarquer en abattant une autre carte. Celle de l'originalité. C'est réussi.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




A Coachella, Rihanna portait dimanche une tenue Gucci signée Alessandro Michele.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-