Des enregistrements inédits de Bob Marley retrouvés dans un hôtel désaffecté de Londres

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Des enregistrements inédits de Bob Marley retrouvés dans un hôtel désaffecté de Londres

Publié le 07/02/2017 à 07:29 - Mise à jour à 07:31
©Ian Dickso/Rex/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les enregistrements inédits de plusieurs concerts européens, dans les années soixante-dix, de la star du reggae Bob Marley, ont été découverts dans le sous-sol d'un hôtel londonien. Parmi les 13 cassettes retrouvées, 10 ont pu être sauvées.

Ils ont passé 40 ans dans de vieux cartons poussiéreux du sous-sol d'un hôtel désaffecté de Londres. Des enregistrements perdus du chanteur de reggae Bob Marley ont été découvert dans la capitale britannique, 36 ans après sa mort.

Les bandes sonores ont été trouvées dans des cartons rangés dans le sous-sol du Kensal Rise, un hôtel au nord-ouest de Londres dans lequel ont logé Bob Marley et les Wailers lors d'un séjour au Royaume-Uni.

Les 13 bandes sont en fait des captations des concerts de Bob Marley à Londres et à Paris, entre 1974 et 1978, souligne The Guardian, qui révèle la fantastique découverte. Parmi les 13 cassettes retrouvées, 10 ont pu être sauvées. Le quotidien britannique précise qu'elles contiennent quelques uns des plus célèbres morceaux du musicien jamaïcain, comme No Woman No Cry, Jammin, Exodus et I Shot the Sheriff.

Leur restauration a coûté 25.000 livres (29.000 euros), une somme qui ne manquera pas d'être très vite remboursée, dès la commercialisation de ces enregistrements à une date qui est encore inconnue.

C'est un homme d'affaires et fan de Bob Marley, Joe Gatt, qui a retrouvé les bandes grâce à un coup de fil d'un ami qui faisait un grand ménage dans le bâtiment où était niché l'hôtel. Il a ensuite confié les bandes à Louis Hooover, un chanteur de jazz, et à Martin Nichols, un technicien du son de la Maison-Blanche. "Les enregistrements étaient dans un état si déplorable qu'ils auraient dû finir à la poubelle. J'ai passé des heures et des heures pour nettoyer les bandes avec soin et pouvoir les jouer sans le moindre souci", a expliqué ce dernier. Et d'ajouter: "ils sont désormais au format numérique et dans une très bonne qualité".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les 13 bandes sont en fait des captations des concerts de Bob Marley à Londres et à Paris, entre 1974 et 1978.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-