Freeze Corleone, un rappeur en accusation

Freeze Corleone, un rappeur en accusation

Publié le 17/09/2020 à 14:09
Capture d'écran Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
« Antisémitisme, complotisme et apologie d’Hitler » vs « liberté d’expression ». Le débat s’enflamme autour du rappeur Freeze Corleone, surtout depuis que le ministre de l’Intérieur s’en est mêlé.
 
Gérald Darmanin a en effet dénoncé dans un tweet « l’apologie du nazime et l’antisémitisme » que « le ministère de l’Intérieur étudie au plus vite les recours juridiques pour poursuivre leur auteur ». 
Dans la foulée, le ministre demande à Facebook et Twitter « de ne pas diffuser cette immondice »… tout en relayant le tweet de la LICRA, qui contient un montage vidéo de bouts de phrases prononcées dans ses morceaux par Freeze Corleone, du type « J’arrive déterminé comme Adolf dans les années 30 / Dans l’ombre on complote comme les Bilderberg / Seigneur de guerre comme le Mollah Omar ». 
 
C’est effectivement la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme qui, cinq jours après la sortie du projet LMF (La Menace fantôme) de Freeze Corleone a mis l’affaire sur la place publique de Twitter en appelant « l’ensemble des acteurs partenaires à prendre leurs responsabilités ». 
 
« L’impunité doit cesser », prévient encore la LICRA.
 
Une cinquantaine de députés de la majorité ont signé une lettre dans le même sens : 
 
« Notre République ne peut accepter que la pseudo expression artistique puisse servir de prétexte aux appels à la haine ou à l’apologie du terrorisme »
 
Un projet sorti le 11 septembre 
 
Comme le souligne une internaute, la vidéo diffusée par la LICRA montre des bouts de phrase sorties de leur contexte et non l’ensemble d'un titre. Freeze Corleone n'en est pas moins un rappeur français connu comme un passionné de complots et de sciences occultes. 
 
Le tollé et les menaces de poursuites judiciaires arrivent ainsi six jours après la sortie de son dernier projet, baptisé LMF (La menace fantôme), le… 11 septembre. Celui qui a bâti la réputation de Freeze Corleone comme personnalité incontournable du rap français était lui apparu sur le net le 13 novembre 2018 (anniversaire des attentats du Bataclan). Le projet Blue Beam faisait référence au présumé complot éponyme de la NASA. 
 
Le rappeur de Seine-Saint-Denis est également réputé pour ses dénonciations du racisme, des génocides en Afrique ou encore de la pédophilie dans les milieux politiques. 
 
Alors que le #NeLaissonsPlusRienPasser commence à se répandre sur Twitter, et que le premier son de l’album LMF atteint plus de 1,3 million de vue sur YouTube, ce sera donc à la justice de trancher. Avant Gérald Darmanin, c’est le CRIF qui a déposé plainte ce jeudi. 
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une image du clip diffusé sur Twitter par la LICRA

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-