Guy Béart est mort à 85 ans (VIDEO)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Guy Béart est mort à 85 ans (VIDEO)

Publié le 16/09/2015 à 13:57 - Mise à jour à 14:02
©Georges Biard/Wikimedia Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Jean-Michel Comte
-A +A

L'auteur et interprète de "L'eau vive", Guy Béart, père de la comédienne Emmanuelle Béart, est mort à 85 ans d'une crise cardiaque. C'était l'un des derniers monuments de la chanson française.

Guy Béart, l'un des monuments de la chanson française de la fin des années 50 et des années 60, père de l'actrice Emmanuelle Béart, est mort d'une crise cardiaque à l'âge de 85 ans à Garches (Hauts-de-Seine), a annoncé mercredi 16 son attaché de presse.

Selon Le Parisien, il "s'est écroulé en pleine rue, dans la ville dans laquelle il habitait. Malgré l'intervention des secours, il n'a pu être réanimé". Il se rendait chez son coiffeur quand il a été victime d'une crise cardiaque, selon ses proches.

Le chanteur, interprète notamment de la célèbre chanson L'eau vive en 1958, comptine poétique devenue un classique des chansons enfantines (voir vidéo ci-dessous), avait fait ses adieux à la scène le 17 janvier dernier à l'Olympia, dans un concert de quatre heures.

Il faisait partie des derniers grands auteurs-compositeurs de chansons "à texte" appréciées du grand public, comme Charles Trenet, Jacques Brel, Georges Brassens ou Gilbert Bécaud.

Né au Caire, Guy Béart avait fait de brillantes études de mathématiques dans différents pays où avaient habité ses parents (Grèce, Italie, Mexique, Liban) avant que sa famille s'installe à Paris en 1947. Au début des années 50 il était ingénieur dans un bureau d'études, mais poussait le soir la chansonnette après avoir appris, à l'Ecole nationale de musique, le violon et la mandoline.

Le célèbre découvreur de talents des années 50 Jacques Canetti le remarque alors, le fait passer au cabaret "Le Trois Baudets", aux côtés des Mouloudji, Jacques Brel, Raymond Devos, Pierre Dac et autres Francis Blanche. En 1957, Guy Béart sort son premier disque avec huit chansons dont Chandernagor, Qu'on est bien et Bal chez Temporel.

Ce sera le début de deux décennies de succès, avec L'eau vive l'année suivante, puis des titres passés à la postérité comme Vive la rose, Les couleurs du temps, Le grand chambardement, La vérité, Les grands principes ou A Amsterdam. Auteur-compositeur-interprète, il écrira notamment pour Juliette Gréco, Zizi Jeanmaire ou Patachou.

A la fin des années 60, il produira et présentera une émission de télévision, Bienvenue chez Guy Béart, avant qu'un cancer ne l'éloigne de la scène quelques années. Il fera un premier retour en 1986, puis s'arrêtera à nouveau à la fin du siècle pour raisons de santé pendant une quinzaine d'années, avant de faire sa réapparition publique, notamment avec un nouvel album en 2010.

Dans la vie privée, plein d'humour et malicieux selon ses amis, grand poète et politiquement sans attaches, concerné par son époque, il était un séducteur avouant, dans une interview au Monde en 2003, avoir été "amoureux à en mourir sept à huit fois" dans sa vie. De ces liaisons naitront Emmanuelle, devenue la comédienne que l'on connaît, et Eve, créatrice de mode et de bijoux.

 (Voir ci-dessous une vidéo de la chanson L'eau vive écrite, composée et interprétée par Guy Béart):

 

Auteur(s): Jean-Michel Comte

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Guy Béart en 2012.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-