Hommage aux victimes de l'attentat de Nice: Calogero fond en larmes sur scène (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Hommage aux victimes de l'attentat de Nice: Calogero fond en larmes sur scène (vidéo)

Publié le 15/07/2017 à 12:44 - Mise à jour à 12:53
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors que la ville de Nice commémorait les évènements tragiques du 14 juillet 2016, Calogero est venu interpréter "Feux d'artifice", une chanson choisie par les familles des victimes. Sur scène, le chanteur a été submergé par l'émotion, ne parvenant pas à terminer son titre.

Un an jour pour jour après l'attentat qui a coûté la vie à 86 personnes, la ville de Nice a commémoré les événements tragiques du 14 juillet 2016. Et à cette occasion, Calogero est venu interpréter sur place son titre Feux d'artifice, une chanson choisie par les familles des victimes. Mais le chanteur a été submergé par l'émotion. Sur scène, devant des milliers de Niçois et de touristes, il a fondu en larmes, ne parvenant pas à terminer sa chanson. C'est fina­le­ment l'Orchestre Phil­har­mo­nique de Nice qui a clôturé le spectacle en musique, un grand moment d'émotion.

D'autres moments forts ont également eu lieu lors de cette journée de recueillement. Outre la présence d'Emmanuel Macron et des deux anciens présidents (François Hollande et Nicolas Sarkozy), cette cérémonie a été marquée par des témoignages et discours poignants, l'interprétation du chant Nissa la bella par le chœur des enfants et la chorale de l'opéra de Nice mais aussi par le moment où les noms des 86 victimes ont été lus et inscrits sur un grand tableau blanc.

A l'occasion de cette journée, plusieurs personnalités étaient également présentes pour apporter leur soutien. Certains d'entre elles (François Berléand, Michel Boujenah, Patrick Chesnais, Michèle Laroque, Michel Legrand, Line Renaud, Patrick Timsit ou encore Elsa Zylberstein) ont lu devant tous les invités un texte de Jean-Marie-Gustave Le Clézio qui avait été publié au lendemain de l'attentat. Et à la fin de la cérémonie, 86 faisceaux lumineux, mis en place le long de la Promenade des Anglais, ont été allumés pour rendre hommage aux 86 personnes décédées à Nice. Peu avant, en mémoire aux victimes, un lâcher de 86 ballons a également eu lieu sur la place Massena.

"Nous avons montré au monde entier hier que là où la France a été frappée un 14 juillet 2016, la France le 14 juillet 2017, était debout, à Paris, à Nice et autour de nous, dans chacune des 36.000 communes de France", s'est réjouit Christian Estrosi au micro de RTL, ce samedi 15 au lendemain de cette cérémonie d'hommage.

Pour rappel, le 14 juillet à Nice (Alpes-Maritimes), un attentat au camion-bélier avait fait 86 morts et de nombreux blessés sur la Promenade des Anglais. Son auteur, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, avait foncé sur la foule au volant d'un camion de 19 tonnes et avait fait feu sur des policiers avant d'être abattu. Revendiquée par l'Etat islamique, l'attaque avait eu lieu le jour de la fête nationale alors que 30.000 personnes étaient rassemblées pour admirer le feu d'artifice. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le chanteur Calogero n'a pas pu retenir ses larmes.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-