La chanteuse Sinéad O'Connor annonce son suicide sur Facebook

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La chanteuse Sinéad O'Connor annonce son suicide sur Facebook

Publié le 30/11/2015 à 11:17 - Mise à jour à 11:49
©Alberto E. Rodriguez / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après avoir annoncé vouloir se suicider sur Facebook car elle avait été "trahie" par des membres de sa famille, la chanteuse Sinéad O'Connor a été localisée "en sécurité" dans un hôtel en Irlande, selon une source policière.

"Les deux dernières nuits m'ont achevée. J'ai pris une overdose". Dans un message publié dimanche 29 sur son compte Facebook (et désormais inaccessible), la chanteuse irlandaise Sinéad O'Connor a annoncé vouloir mettre fin à ses jours.

"Il y a telle­ment de choses qu'une femme peut s'attendre à suppor­ter. Ce qu'on m'a fait cette semaine est une épou­van­table cruauté", a ainsi déclaré l'interprète de Nothing Compares 2U, âgée de 48 ans. Car d'après elle, son fils Jake, 28 ans, et les pères de ses plus jeunes enfants l'empêcheraient de voir ces derniers, Shane Lunny (11 ans) et Yeshua Bona­dio (8 ans).

Dans ce message, Sinéad O'Connor explique que ses problèmes se sont enchaînés après son ablation de l'utérus en août dernier. "Apparemment, je mérite d'être traitée comme de la merde parce qu'on m'a enlevé mon utérus et mes ovaires", affirme-t-elle. "Bien joué les gars, vous vous êtes fina­le­ment débar­ras­sés de moi. (…) Quand vous avez prévu de m'éloi­gner de mes bébés, aviez-vous plani­fié que je perde la tête? C'était la goutte d'eau qui a fait débor­der le vase. Comment allez-vous expliquer ma mort? Je vais m'assu­rer que vous direz la vérité ", poursuit la chanteuse.

"Les deux dernières nuits m'ont ache­vée. J'ai pris une over­dose. Il n'y a pas d'autre solu­tion pour obte­nir le respect. Je ne suis pas à la maison, je suis dans un hôtel, quelque part en Irlande, sous un autre nom. Si je n'avais pas posté ce message, mes enfants et ma famille ne l'auraient même pas décou­vert (...). Je pour­rais être morte depuis des semaines, aucun d'eux ne s'en soucie pendant une minute, ils ne l'aurait jamais su", écrit-elle encore assurant avoir été "abandonnée" et "trahie".

Ce terrible appel au secours fait suite à deux autres publications alarmantes. Vendredi, l'artiste avait ainsi confié à ses fans qu'elle cherchait "désespérément un travail et un lieu pour vivre", ses proches la traitant "si mal" qu'elle devait "lutter pour rester en vie".  Puis, samedi, elle annonçait en avoir fini avec l'industrie musicale dans laquelle elle s'était lancée dans les années 80. "La musique, c'est terminé pour moi. La musique a fait ça. M'a rendue invisible, y compris à l'égard de mes enfants. Tué mon âme. Je ne retournerai jamais à la musique".

Que ses fans se rassurent toutefois, Sinéad O'Connor n'est pas morte, elle a été "localisée en sécurité", a indiqué une source policière à Dublin au journal Breaking News. Déjà hospitalisée dans la semaine à titre préventif, elle a à nouveau été admise dans une unité de soins hospitalière.

Agée de 48 ans, Sinéad O'Connor est connue pour ses problèmes psychiatriques. En 2012, elle avait annulé une tournée à la suite de troubles bipolaires. Puis, cette année, elle avait encore annoncé l'annulation de tous ses concerts à venir en raison de problèmes de santé de son fils "qui mettent sa vie en danger". En octobre, elle avait ensuite révélé avoir subi en août une hystérectomie (ablation utérine) au cours de l'été.

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Après avoir annoncé vouloir se suicider, Sinead O'Connor a été hospitalisée.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-