Le claviériste Keith Emerson, pionnier du synthétiseur, s'est suicidé (VIDEO)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Le claviériste Keith Emerson, pionnier du synthétiseur, s'est suicidé (VIDEO)

Publié le 12/03/2016 à 12:31 - Mise à jour à 12:52
©Frazer Harrison/Getty Images North America/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le compositeur et claviériste Keith Emerson s'est tué d'une balle dans la tête jeudi à l'âge de 71 ans. Pionnier des synthétiseurs Moog, il avait créé les groupes de rock The Nice et ELP (Emerson, Lake & Palmer).

Compositeur et claviériste virtuose comptant parmi les premiers utilisateurs des synthétiseurs Moog, le Britannique Keith Emerson est mort jeudi 10 mars à son domicile de Santa Monica (Californie) à l'âge de 71 ans. Il s'est tué d'une balle dans la tête, a confirmé la police au magazine américain spécialisé Billboard. Son décès a été annoncé sur la page Facebook du groupe ELP (Emerson, Lake & Palmer), qu'il avait fondé en 1970 avec le bassiste et chanteur Greg Lake et le batteur Carl Palmer.

Keith Noel Emerson nait en 1944, dans le Yorkshire de l'Ouest, au Royaume-Uni. Durant son enfance, il apprend le piano et la musique classique. Il fonde son premier groupe, le Keith Emerson Trio, en 1963 avec Godfrey Sheppard à la contrebasse et David Keetle à la batterie. Les années suivantes, Emerson intègre diverses formations comme les John Brown's Bodies, Gary Farr & the T-Bones ou encore les V.I.P.'s (futurs Spooky Tooth). En 1967, il rencontre le manager Andrew Loog Oldham qui cherche des musiciens pour accompagner la chanteuse américaine P.P. Arnold. Il décide alors de former le groupe The Nice, avec le bassiste Lee Jackson qu'il a rencontré à l'époque des T-Bones, le guitariste trompettiste David O'List et le batteur Ian Hague, rapidement remplacé par Brian Davison. Devenu autonome, le groupe, mélange de rock psychédélique et de jazz,  fait vite parler de lui, porté par la présence d'Emerson. Sur scène, le musicien malmène son orgue Hammond pour en tirer des sons saturés et déformés. Spectaculaire, il insère des couteaux entre les touches, grimpe sur l'instruments... Mais, malgré sa popularité, le groupe n'existera que trois ans. Trois ans au cours desquels il sortira tout de même cinq albums mêlant des interprétations de rock et des reprises de Bob Dylan.

Fin 1969, alors qu'Emerson envisage de dissoudre The Nice, il rencontre le bassiste de King Crimson Greg Lake et décide de monter un groupe avec lui. Les deux hommes engagent Carl Palmer, le batteur d'Atomic Rooster, pour compléter la formation. Emerson, Lake & Palmer (ELP), est né. Le groupe se fait remarquer lors du festival de l'île de Wight, fin août 1970, où Emerson ajoute un synthétiseur Moog Modular à ses claviers, haut d'environ 3 mètres de hauteur et lourd de près de 250 kilos. Commence alors une collaboration régulière avec la firme américaine pour apporter des améliorations et des innovations à divers modèles. Groupe phare du rock progressif des années 70, ELP caracole au top-5 des charts au Royaume-Uni avec plusieurs albums.

Le groupe se sépare en 1978 et Keith Emerson poursuit une carrière en solo, se tournant vers la musique de films. Il réalise notamment la bande originale des films Inferno (1980), Les Faucons de la nuit (1981), Murder Rock  (1984) ou encore Sanctuaire (1989). Il enregistre aussi quelques albums sous son nom, dont Honky en 1982, qui reprend classiques de Noël.

En 1985, il retrouve Greg Lake pour reformer ELP, avec cette fois Cosy Powell à la batterie. Ce dernier sera remplacé en 1988 par Robert Berry. Puis, en 1992, le groupe originel se reconstitue pour un album, Black Moon, et une tournée avant de conclure sur In The Hot Sea deux ans plus tard. Ces dernières années, Keith Emerson s'était de nouveau tourné vers sa carrière en solo. Il avait d'ailleurs prévu une tournée au Japon en avril.

(Voir ci-dessous une vidéo du morceau Hoedown du groupe Emerson, Lake & Palmer à Milan en 1973):

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ces dernières années, Emerson se consacrait à sa carrière solo.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-