DJ Robert Miles s'est éteint à Ibiza à l'âge de 47 ans (vidéo)

DJ Robert Miles s'est éteint à Ibiza à l'âge de 47 ans (vidéo)

Publié le 10/05/2017 à 11:04 - Mise à jour à 11:19
©Capture d'écran Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le DJ italien Robert Miles est mort dans la nuit de mardi à ce mercredi à l'âge de 47 ans. Celui qui s'était fait connaître avec le tube "Children" a succombé à un cancer alors qu'il se trouvait à Ibiza.

Robert Concina, alias DJ Robert Miles, est mort dans la nuit de mardi 9 à ce mercredi 10, a annoncé le magazine DJ Mag Italia sur son site Internet. Cet Italien de 47 ans, né en Suisse, roi de la nuit et de la dream trance (genre musical mélangeant à la fois trance et house), a succombé à une longue maladie alors qu'il se trouvait à Ibiza, le paradis des DJs et des fêtards.

Il s'est fait connaître dans le monde de la nuit en inventant pratiquement le style de musique qu'il a pratiqué tout au long de sa vie, depuis son premier single Children en 1995 tiré de son album Dreamland, et vendu à 5 millions d'exemplaires.

Depuis 2011, affaibli par la maladie, il ne s'était plus illustré en musique. Son dernier album, Th1rt3en, lancé par le titre Miniature world, était sorti en 2011.

Ce mercredi matin, de grands noms de la musique électronique lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux, notamment son grand ami Giuseppe Troccoli, également DJ, plus connu sous le nom de Joe T Vannelli ou JTV. "La nouvelle de la tragique disparition d’un grand talent et d’un artiste de notre temps me rend incrédule et me bouleverse. Avec lui, c’est une partie de ma vie de producteur artistique qui s’en va. Les disputes, les bagarres, les critiques et les jugements vont me manquer, mais surtout aussi ton talent pour trouver des sons et des mélodies incomparables. Bon voyage Roberto" a écrit l'artiste de 57 ans.

Le DJ 7 Skies a également évoqué toute sa peine sur sa page Facebook. "Que puis-je dire… aujourd'hui la personne qui a très certainement inspiré tous les DJs et producteurs à faire ce que nous faisons, la personne qui a montré au monde à quel point la musique électronique/dance est magnifique et intemporelle, nous a quittés" a-t-il déclaré, avouant ne pas avoir l'habitude de rendre hommage de la sorte, mais concédant que le cas de Robert Miles était particulier.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Robert Miles s'est éteint des suites d'une longue maladie à Ibiza, le paradis des DJs.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-