Michel Polnareff gagne son procès contre Cetelem

Michel Polnareff gagne son procès contre Cetelem

Publié le 24/06/2016 à 16:27 - Mise à jour à 16:34
©Haley/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Michel Polnareff a gagné mardi le procès qu'il avait engagé contre la publicité Cetelem. A plusieurs reprises, la société de crédit avait mis en scène des sosies de stars dont celui du chanteur français, ce que ce dernier avait moyennement apprécié.

Michel Polnareff n'avait vraiment pas apprécié que Cetelem utilise un sosie de lui dans ses publicités pour le crédit. En 2015, le chanteur français portait plainte pour "atteinte au droit à l’image, au droit patrimonial et à la dignité dans le cadre d’une utilisation commerciale", réclamant la coquette somme de 1,1 million d’euros à la compagnie de crédit en ligne.

A l'époque, Viviane Simon, l'avocate de Michel Polnareff, avait explique que Cetelem "ridiculise les personnages qu'elle met en avant dans les publicités diffusées et rediffusées de nombreuses fois à la télévision et dans les cinémas". D'après ses dires, le chanteur recevrait de nombreux commentaires d'internautes "persuadés que l'artiste a signé un contrat en or avec Cetelem". Certains le surnommerait même "Michel Polnareff Cetelem".

Le tribunal de grande instance de Paris a donc donné raison à l'artiste mardi 22. En effet, la justice a estimé que la campagne publicitaire "a utilisé l'image et la célébrité de Michel Polnareff sans son autorisation dans des séquences publicitaires". La société BNP Paribas Personal Finance, à qui appartient Cetelem et TBWA Paris, l'agence de publicité, auteur du spot ont "fautivement méconnu le droit à l'image" du chanteur. Toutes deux ont été condamnées à verser à Polnareff 10.000 euros pour préjudice moral et 4.000 euros pour frais de procédure.

Depuis la plainte du chanteur et avant ce jugement, Cetelem avait modifié sa campagne publicitaire. Le personnage sosie de Michel Polnareff avait décidé de changer, jetant son dévolu sur Elvis Presley.

Michel Polna­reff, dont la tournée actuelle passera notamment à l’Olym­pia le 14 juillet, a fait son come-back en 2016 avec son auto­bio­gra­phie Spèrme, un premier titre studio depuis 2006, et un album en préparation.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Michel Polnareff a gagné mardi le procès qu'il avait engagé contre la publicité Cetelem.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-