MTV Video Music Awards 2017: Pink adresse un vibrant message à sa fille qui se trouve "moche" (vidéo)

MTV Video Music Awards 2017: Pink adresse un vibrant message à sa fille qui se trouve "moche" (vidéo)

Publié le 29/08/2017 à 19:31 - Mise à jour à 19:57
©Valery Hache/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Pink a préféré raconter une conversation qu'elle a eu avec sa fille Willow Sage Hart, 6 ans, plutôt que de s'adonner aux remerciements habituels, lors de la cérémonie des MTV Video Music Awards 2017 dimanche.

La chanteuse Pink a délivré un merveilleux message d'acceptation de soi lors de la cérémonie des MTV Vidéo Music Awards dimanche 27 août. La chanteuse, qui recevait un Michael Jackson Video Vanguard Award pour sa contribution à l'histoire des clips, en a profité pour s'adresser à sa petite fille de 6 ans, Willow Sage Hart.

"Je conduisais ma fille à l'école et elle m'a dit: +maman, je suis la plus moche des filles que je connais. Je ressemble à un garçon avec des cheveux longs+. Je me suis demandée d'où cela sortait, qui lui avait dit ça", a débuté Pink.

Et de poursuivre: "Je lui ai demandé ce qu'elle pensait de moi et elle a dit que j'étais superbe. Je lui ai expliqué que c'est pourtant le même argument que les gens utilisent quand ils se moquent de moi, ils disent que je suis trop masculine, trop musclée".

"Et puis je lui ai demandé: +Est-ce pour autant que je fais pousser mes cheveux?+ Elle a dit +Non maman+. Je lui ai dit:+'Est-ce pour autant que je change mon corps?+ +Non maman+. +Est-ce que tu me vois quand même remplir des salles de concert partout dans le monde?+ Elle m'a répondu: +Oui maman+", a-t-elle expliqué. Et de conclure sous les applaudissements nourris du public: "Donc, ma chérie, non, on ne change pas. On aide les autres à changer pour qu'ils s'ouvrent à une plus large diversité de beautés. Merci à vous artistes, vous qui vivez votre vérité, d'ouvrir la voie aux autres. Et ma fille, tu es superbe et je t'aime".

La chanteuse a d'ailleurs profité de sa venue sur scène pour adresser un tacle à Donald Trump qu'elle exècre. En effet, elle portait des bretelles où l'on pouvait lire "Wake the fuck up" sur la première ("Réveillez-vous bordel", en français) et sur la seconde, "Fump Truck!", un anagramme de "Fuck Trump".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pink s'est adressé à sa petite fille de 6 ans, Willow Sage Hart.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-