Najat Vallaud-Belkacem cite Vianney au moment de la passation de pouvoir, ce qui amuse beaucoup le chanteur (vidéo)

Najat Vallaud-Belkacem cite Vianney au moment de la passation de pouvoir, ce qui amuse beaucoup le chanteur (vidéo)

Publié le 18/05/2017 à 10:26 - Mise à jour à 11:42
©Guillaume Souvant/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Najat Vallaud-Belkacem a signé son départ du ministère de l'Education nationale mercredi par un tweet avec une chanson de Vianney. Ce qui a bien fait rire ce dernier.

Il y avait le "au revoir" de Valéry Giscard d'Estaing, il y a désormais le "je m'en vais" de Najat Vallaud-Belkacem. La désormais ex-ministre de l'Education nationale a officialisé mercredi 17 son départ du gouvernement par un tweet pour le moins éloigné des conventions. 

Najat Vallaud-Belkacem a simplement écrit "Je m'en vais" sur son post, mettant en lien la chanson éponyme de Vianney. Un message qui a été abondemment relayé et commenté sur les réseaux sociaux. Le chanteur a d'ailleurs rapidement retweeté le message de l'élue de Villeurbanne accompagné de trois smileys riant aux larmes. Pas facile de savoir s'il se moque gentiment de l'ancienne ministre ou s'il a apprécié l'hommage.

Najat Vallaud-Belkacem, après avoir remis les clés de son ministère à Jean-Michel Blanquer, était l'invité de Quotidien sur TMC. Les équipes de l'émission de Yann Barthès l'ont d'ailleurs filmé en train de découvrir à la télévision les nouveaux membres du gouvernement. Certains noms n'ont pas manqué de la faire sourire... ou au contraire grimacer!

Si Françoise Nyssen (Culture) et Muriel Pénicaud recueillent les applaudissements et des sourires enjoués de la part de l'ancienne porte-parole du gouvernement, les noms de Bruno Le Maire (Economie) et particulièrement celui de son successeur, Jean-Michel Blanquer, lui ont fait faire une moue sceptique. 

Sur les images, on peut également constater que Najat Vallaud-Belkacem n'a pas été visiblement très inspirée au moment d'écrire son discours pour la passation de pouvoir. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Vianney a beaucoup aimé le clin d'oeil de Najat Vallaud-Belkacem.

Newsletter


Fil d'actualités Vidéos




Commentaires

-