Prince: le chanteur avait fait un malaise en plein vol peu avant sa mort

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Prince: le chanteur avait fait un malaise en plein vol peu avant sa mort

Publié le 23/06/2016 à 11:28 - Mise à jour à 11:34
©Bertrand Guay/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'une des protégées de Prince, Judith Hill, a raconté au "New York Times" comment le Kid de Minneapolis a fait un malaise en plein vol six jours avant sa mort. Alors qu'elle dînait avec lui, le chanteur s'est effondré, contraignant le pilote de l'avion à atterrir en urgence.

Quelques jours avant sa mort, Prince aurait été victime d'un malaise en plein vol: c'est ce que raconte dans une interview, publiée mardi 21 dans le New York Times, l'une de ses proches, présente au moment des faits. L'histoire remonte au mois d'avril. Ce jour-là, Judith Hill, connue pour avoir été candidate de The Voice aux Etats-Unis, était assise dans le jet privé du Kid de Minneapolis avec qui elle dînait. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu. A un moment, "ses yeux se sont fixés", s'est-elle souvenue. Puis, la star a perdu connaissance et s'est effondrée sur la table face à lui.

Pris de panique, les personnels de bord ont décidé de faire atterrir l'avion en urgence dans l'Illinois afin de conduire l'artiste à l'hôpital. "Nous savions que c'était une question de temps. Il fallait atterrir", a raconté la jeune femme de 32 ans précisant qu'il n'y avait "rien dans l'avion pour l'aider". Six jours après, Prince perdait la vie. La jeune chanteuse, qui était l'une de ses protégées, avait alors écrit sur Twitter qu'elle se sentait désormais "toute seule et effrayée" sans l'appui de son mentor.

Récemment, l'autopsie du chanteur, décédé le 21 avril dernier, est tombée.  Selon les conclusions de l'institut médico-légal, le chanteur est mort d'une overdose de Fentanyl, un analgésique considéré comme 50 à 100 fois plus puissant que la morphine. Prescrit par des médecins pour traiter des douleurs chroniques, notamment pour certains cancers, il est utilisé par les patients lorsque les autres traitements ne font pas ou plus effet.

Concrètement, le Fentanyl, qui présente de forts risques d'addiction, peut s’injecter par intraveineuse mais se présente également sous forme de patch transdermique, de spray nasal ou de comprimé à sucer. Prescrit uniquement sur ordonnance, il se trouve en revanche facilement au marché noir, donnant ainsi du fil à retordre aux autorités, notamment aux Etats-Unis. Là-bas, le nombre de saisies de Fentanyl, dont l'acquisition est devenue courante, s'est multiplié depuis plusieurs années.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Six jours avant sa mort, Prince a perdu connaissance en plein vol.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-