Prince: le chanteur était mort depuis au moins six heures quand on a découvert son corps

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Prince: le chanteur était mort depuis au moins six heures quand on a découvert son corps

Publié le 23/05/2016 à 18:26 - Mise à jour à 18:29
©Bertrand Guay/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

On en sait un peu plus sur la mort de Prince. D'après des témoignages recueillis par le journal "Minneapolis Star Tribune", le chanteur était mort depuis au moins six heures quand les secours sont arrivés. Les enquêteurs étudient la piste d'un cocktail mortel de médicament et de drogue.

Jeudi 21 avril, Prince était découvert mort dans un ascenseur de son domaine de Paisley Park (Minnesota), âgé de 57 ans seulement. Depuis, les rumeurs les plus folles circulent pour expliquer sa disparition mystérieuse. Mais, alors que les premiers éléments de l'enquête ont écarté la piste du traumatisme ou du suicide, le Minneapolis Star Tribune nous en apprend un peu plus sur les circonstances de la mort du Kid. D'après le témoignage des équipes de secours, la star était déjà morte "depuis probablement au moins six heures" à leur arrivée.  

Une semaine avant sa mort, Prince avait été hospitalisé pour une overdose de drogue. Les jours suivants, il s'était montré de plus en plus agité, raconte le journal. A tel point qu'alors qu'il était en train de recevoir un traitement de sevrage par intraveineuse le 20 avril dans un hôpital local, un membre du personnel a appelé un proche de Prince pour lui demander des conseils. D'après une source, il s'agirait de l'activiste environnementale Phaedra Ellis-Lamkins qui a travaillé avec Prince dans le passé.  Cette dernière aurait alors contacté le Dr. Howard Kornfeld, un addictologue réputé de Californie  connu pour travailler avec du Buprénorphine, un traitement substitutif de la dépendance aux opiacés,  lui demandant de l'aide pour que le musicien puisse se procurer des analgésiques.  Dans l'impossibilité de se rendre dans le Minnesota, Kornfeld aurait envoyé à sa place son fils, Andrews, qui travaille avec lui.

Le jeune homme serait arrivé à Paisley Park accompagné de Kirk Johnson, un vieil ami de Prince,  et Meron Bekure, son assistant. Les trois hommes auraient alors découvert le corps sans vie du chanteur et alerté les secours.

Peu de temps après, le docteur Dr. Michael Todd Schulenberg, en charge du traitement de sevrage de Prince, est arrivé à son tour sur les lieu du drame pour délivrer des résultats d'examens à la star. D'après TMZ et le Star Tribune, du Perocet, un analgésique stupéfiant très puissant, a été retrouvé dans le corps du chanteur après examen. D'autre part, les enquêteurs ont découvert qu'Andrew Kronfled avait sur lui de la Buprénorphine alors qu'il n'est pas autorisé à prescrire des médicaments. Selon son avocat, ce traitement devait être remis avec un docteur. "Andrew n'a administré aucun médicament à Prince", a-t-il assuré, cité par le Star Tribune, ajoutant: "C'est évident qu'il n'a rien à voir dans la mort de Prince".

Un mélange de "Percocet et de Buprénorphine peut être mortel, créant une suffocation pour celui qui se l'administre", explique Non Stop People. Le médecin légiste n'ayant toujours pas pu examiner les résultats toxicologiques des tests, il faudra toutefois attendre encore un peu pour savoir si ce cocktail macabre est bien à l'origine de la mort de Prince. Auquel cas, Michael Schulenberg et Andrew Kronfeld risquent fort d'être inquiétés. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Prince est mort le 21 mai dans des circonstances encore floues.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-