Spectacle à l'Olympia: le concert d'Héritier Watanabe annulé après "des débordements inacceptables"

Spectacle à l'Olympia: le concert d'Héritier Watanabe annulé après "des débordements inacceptables"

Publié le 16/07/2017 à 17:29 - Mise à jour à 17:36
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le concert d'un chanteur congolais, qui devait se tenir samedi soir à l'Olympia, a été interdit suite à des débordements perpétrés par des opposants au régime du président Joseph Kabila. Au total, trois personnes ont été interpellées.

Il n'a pas fait le show. Alors que le chanteur congolais Héritier Watanabe devait donner un concert samedi 15 au soir à l'Olympia, la préfecture de police a décidé d'annuler le spectacle suite à des débordements perpétrés à proximité par des opposants au régime du président Joseph Kabila. Une manifestation de violences qui résulterait du fait que cet artiste soit considéré comme un soutien du pouvoir.  

"Les opposants au régime congolais, mobilisés pour empêcher la tenue d'un concert d'Héritier Watanabe, et tenus à distance de la salle de l'Olympia, se sont livrés, un peu avant 17h, à des débordements (...) inacceptables" , a-t-elle déclaré via un communiqué précisant que le concert avait donc été annulé pour y mettre fin. Comme le précise le document, des poubelles ont notamment été incendiées Place de l'Opéra à Paris. Par ailleurs, sur le Boulevard de la Madeline, "les occupants d'un véhicule l'ont volontairement abandonné et incendié avant de prendre la fuite". Au total, trois personnes ont été interpellées en marge de ces évènements. Désormais, les investigations doivent se poursuivre "pour identifier les auteurs de violence", a ajouté la préfecture de police.

En parallèle, les avocats de l'Olympia ont tenu à rappeler dans un communiqué, que ces effarouchées étaient redoutées depuis un petit moment. "Par des tracts, des mails, des messages sur les réseaux sociaux et des menaces téléphoniques quotidiennes, des actions d'une extrême violence avaient été annoncées aux abords et dans la salle de spectacle", ont-ils déclaré.

Ce n'est pas la première fois ces derniers mois qu'un artiste congolais subit le même sort. Le 22 juin dernier, un concert avait déjà été interdit mais cette fois-ci à la Cigale, une autre salle de spectacles parisienne. Ce soir-là, l'artiste Fally Ipupa devait se produire sur scène.

Pour rappel, Joseph Kabila est au pouvoir en RDC depuis 2001. Mais alors que son dernier mandat a expiré le 19 décembre 2016 à minuit, ce dernier a réussi à se maintenir au pouvoir, refusant de céder sa place. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des opposants congolais à Kabila ont empêché la tenue d'un concert à l'Olympia.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-