Stromae rend hommage à son père en chantant Papaoutai dans son pays d'origine

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Stromae rend hommage à son père en chantant Papaoutai dans son pays d'origine

Publié le 18/10/2015 à 16:45 - Mise à jour à 16:52
©Jean-Marc Quinet/Isopix/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Stromae a clôturé sa tournée africaine en donnant un dernier concert à Kigali au Rwanda, son pays d'origine. Moment très attendu, le chanteur belge a rendu hommage à son père assassiné dans le génocide de 1994, en chantant "Papaoutai".

Alors qu'il avait dû annuler deux de ses concerts prévus à Kinshasa et Kigali pour raison de santé, Stromae a finalement clôturé sa tournée africaine en chantant dans son pays d'origine, le Rwanda.

Carmen, La fête ou encore Tous les mêmes... Le 17 octobre dernier, le Chanteur a interprété ses titres devant une foule déchainée venue des quatre coins du continent et rendu un vibrant hommage à son père, tué dans le génocide de 1994. "Je ne l'avais jamais fait mais je crois que c'est l'heure, l'endroit. Pour la première fois j'aimerais faire une grosse dédicace à mon papa. Merci papa. Merci papa. Merci papa".

Stromae n'a pas versé "la petite larme" qu'il redoutait en chantant Papaoutai, mais en a profité pour modifier légèrement les paroles et remplacer la phrase: "dis-moi où t'étais" par: "à Kigali... Au Rwanda... Il est là".

Venus du Congo ou encore du Kenya, les spectateurs ont salué la prestation de Stromae: "Il était tellement bon... On n'a jamais eu un tel son ici, au Rwanda. C'est la première fois, cela rentre dans l'histoire".

A Kigali, la venue de Stromae était très attendue. De grandes affiches tapissaient les rues de la ville pour annoncer la présence de l'enfant prodige. Le chanteur a profité de sa venue pour rencontrer sa famille paternelle et se rendre au mémorial du génocide qui a fait, selon l'ONU, 800.000 morts entre avril et juillet 1994.

"J'étais déjà venu quand j'avais 5 ans mais je ne m'en souviens plus très bien... mes origines, je les connais uniquement à travers le prisme européen", a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse. "C'est pour ça qu'à chaque fois, par pudeur, j'essaie de garder une espèce de distance pour ne pas faire celui qui connait super bien ses origines (...) mais en tout cas, (j'ai) hâte de redécouvrir et découvrir encore plus mes origines".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Stromae rend un vibrant hommage à son père en chantant "Papaoutai" en plein concert.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-