Taylor Swift détrône "Despacito" et s'empare de la tête du hit-parade américain

Taylor Swift détrône "Despacito" et s'empare de la tête du hit-parade américain

Publié le 06/09/2017 à 17:52 - Mise à jour à 17:59
©Capture d'écran/ Instagram@TaylorSwift
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La chanteuse Taylor Swift est passée ce mercredi en tête du top 100 des hits américains avec "Look what you made me do", détrônant ainsi "Despacito", qui occupait cette place depuis plusieurs semaines. Et son single a aussi battu le record des ventes de l'année.

Taylor Swift, les records ça la connaît. Mais celui-là est quand même de taille car détrôner un titre qui dépasse les cinq milliards de vues sur YouTube (remixes et version originale confondus), ce n'est pas donné à tout le monde. La chanteuse de pop country, qui va bientôt sortir un nouvel album, intitulé Reputation, est passée ce mercredi 6 en tête du hit-parade américain avec son single Look what you made me do, qui a ainsi détrône le tube de l'été Despacito, du Portoricain Luis Fonsi.

Le plus impressionnant dans tout ça, c'est que la chanson est passée en quelques jours de la 77e place de ce top 100, à la toute première.

Les paroles de Look what you made me do semblent directement viser Kanye West, qui est en clash depuis longtemps avec la jeune femme. Ce n'est que l'avis des fans qui ont suivi leurs histoires, car de son côté la chanteuse n'a pas expliqué la démarche qui l'a amené à utiliser ces mots comme cette phrase: "J'ai une liste de nom et le tien est inscrit en rouge, souligné".

Leur différend remonte à au moins 2009. Si ce n'est plus. Mais cette année-là, le mari de Kim Kardashian était monté sur scène lors de la cérémonie des MTV Video Music Awards, clamant haut et fort que Taylor Swift ne méritait pas le titre qu'elle venait de recevoir.

Depuis, les deux artistes n'ont trouvé aucun moyen d'enterrer la hache de guerre. Mais la jeune femme ne cesse de prouver sa valeur à son ennemi juré, en enchaînant les succès. Avec Look what you made me do, elle a d'ailleurs récidivé en battant le record de ventes de l'année pour un single, avec plus de 353.000 téléchargements.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Look what you made me do" est le premier single sur le nouvel album de Taylor Swift, "Reputation", qui sort le 10 novembre prochain.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-