Taylor Swift: elle achète des sites web pornos

Taylor Swift: elle achète des sites web pornos

Publié le 23/03/2015 à 18:08 - Mise à jour à 18:29
©Jana Zills/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): DD
-A +A

La star américaine a fait l'acquisition de plusieurs adresses de sites web, pour l'instant vides, mais explicitement pornographiques. Le but de la manœuvre? Éviter que son nom soit, à terme, lié à du contenu X sur Internet.

La chanteuse américaine Taylor Swift, 26 millions d’albums vendus et 75 millions de titres téléchargés, a récemment fait l’acquisition de plusieurs noms de domaine à consonnance pornographique. L’artiste a en effet acquis les droits, sans doute pour une somme modique de quelques milliers de dollars, de "TaylorSwift.porn" et "TaylorSwift.adult". Ces noms de sites ne vous disent rien? Normal, ils ne sont pour l’instant que des coquilles vides qui bénéficieront de l’arrivée, dès le 1er juin 2015, de plusieurs centaines de nouvelles extensions possibles pour les adresses de sites internet.

Or, si les ".paris" les ".vin" ou les ".restaurant" ne sont guère sujet à ambigüité, il n’en est pas de même pour les ".porn", les ".adult" et autres ".sucks" qui peuvent être utilisés par de petits malins pour proposer sur le nom d’une star (de préférence sexy) du contenu à caractère pornographique, évidemment sans lien avec la célébrité figurant dans l’adresse web.

Taylor Swift ne compte évidemment rien faire de ces adresses, mais leur achat permet à l’artiste américaine d’éviter de voir sa réputation écornée par l’utilisation de son nom sur un site X. Si la notoriété de la star met en lumière le phénomène, la vague d’achat d’adresses potentiellement nuisibles est en vogue, avant la date fatidique du 1er juin, y compris de la part de personnalités, ou même d’entreprises dont on ne voit pas le lien même indirect avec la pornographie. Microsoft s’est ainsi lancée dans une vague d’acquisition similaire (moins coûteuse au demeurant que ses habituels rachats de start-up), et a notamment récupéré les droits d’adresses comme "Microsoft.porn", "Office.porn" ou "Office.adult"

 

Auteur(s): DD

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Taylor Swift est très soucieuse de sa réputation sur Internet.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-