Un festival de rock est annulé suite à une série de viols et d'agressions sexuelles

Un festival de rock est annulé suite à une série de viols et d'agressions sexuelles

Publié le 04/07/2017 à 11:36 - Mise à jour à 13:32
©Bjorn Larsson Rosval/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un festival de musique suédois a décidé d'annuler son édition 2018 suite à des plaintes pour viols et agressions sexuelles en nombre cette année.

Face à une accumulation de faits divers à connotations sexuelles, les organisateurs du plus grand festival de musique suédois ont décidé d'annuler l'édition 2018 du Bravalla qui a réuni 42.000 personnes cette année. En effet, les forces de l'ordre du royaume ont annoncé lundi 3 avoir reçu quatre plaintes pour viol et 23 plaintes pour d’autres agressions sexuelles.

"De nombreuses plaintes nous sont parvenues après les faits et nous n’avons que de vagues signalements", a fait savoir Martin Hedberg, le responsable de l'enquête qui a précisé qu'aucun suspect n'avait été appréhendé à l'heure actuelle.

"Certains hommes, car ce sont des hommes, ne peuvent manifestement pas se comporter correctement. C'est une honte. C'est pourquoi nous avons décidé de ne pas rééditer Bravalla en 2018", ont fait savoir dans un communiqué les organisateurs du festival qui s'est déroulé du 28 juin au 1er juillet près de Norrköping (sud-est de la Suède). Pour Folkert Koopmans, directeur et fondateur du festival, "il n'y a pas de mot pour dire à quel point je suis désolé. P... de m..., ce n'est pas OK. Les viols se multiplient dans tous les festivals. C'est un énorme problème de société dans notre pays. Que certains hommes se comportent mal est une honte. La violence tue l'esprit des festivals et notre amour pour la musique. C'est assez".

L'affaire a fait grand bruit dans le pays, provoquant même une réaction du Premier ministre, Stefan Löfven, qui a qualifié ces actes de "répugnants" commis par des "hommes misérables". Il s'est d'ailleurs dit favorable au recours à la vidéosurveillance pour ce genre d'évènements.

L'édition 2016 du festival avait également été marquée par des plaintes pour viols et pour agressions sexuelles.  

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, a qualifié ces actes de "répugnants" commis par des "hommes misérables".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-