Ecole à la maison : le Cned victime de cyberattaques perpétrées depuis la Russie et la Chine

Auteur:
 
Par AFP - Paris
Publié le 12 avril 2021 - 17:23
Image
Un enfant fait son travail à distance à Marseille le 6 avril 2021
Crédits
© Nicolas TUCAT / AFP
Un enfant fait ses devoirs à la maison devant un ordinateur, le 6 avril 2021 à Marseille, pendant la fermeture des écoles en raison d'un nouveau confinement
© Nicolas TUCAT / AFP

La plateforme "Ma classe à la maison" du Cned a été victime la semaine dernière de plusieurs cyberattaques perpétrées depuis la Russie et la Chine, a-t-on appris lundi de source proche du dossier, confirmant une information du JDD.

L'origine géographique de ces attaques ne signifie toutefois pas, en l'état actuel des investigations, que ses auteurs soient de nationalité russe ou chinoise, a précisé à l'AFP la même source.

Après l'annonce il y a dix jours de la fermeture des établissements scolaires pour freiner l'épidémie de coronavirus, écoliers, collégiens et lycéens ont renoué mardi dernier avec les cours à distance pendant une semaine.

Mais comme cela avait été le cas en 2020, les sites des ENT (Espaces numériques de travail) et du Cned (Centre national d'enseignement à distance), utilisés par l’Éducation nationale pour l'enseignement en ligne, ont été massivement perturbés dans plusieurs régions.

Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer avait évoqué dès le mardi 6 avril une "très forte attaque informatique venue de l'étranger", sans plus de précisions sur son origine.

Selon le Cned, qui a évoqué des "actes délibérés de malveillance", de nouvelles attaques se sont produites les jours suivants.

Le parquet de Paris avait annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête.

Les ENT, gérés par les collectivités locales, ont par ailleurs été perturbées la semaine dernière dans plusieurs régions en raison d'un afflux de connexions, ce qui a valu au ministre de l'Education des critiques sur une préparation insuffisante de l'enseignement à distance.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.