Emmanuel Macron: pour Claude Bartolone, l'ancien ministre de l'Economie a la "responsabilité" de participer à la primaire

Emmanuel Macron: pour Claude Bartolone, l'ancien ministre de l'Economie a la "responsabilité" de participer à la primaire

Publié le 29/09/2016 à 10:24 - Mise à jour à 10:27
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

On ne sait pas encore si Emmanuel Macron participera à la primaire, ni même dans l'absolu s'il sera candidat à la présidence de la République en 2017. Mais Claude Bartolone l'appelle à ne pas envisager une aventure personnelle hors de cette primaire, sous peine "d'apparaître comme celui qui aurait fait perdre la gauche".

Participera, participera pas? Si le plateau des candidats à la primaire de la droite est maintenant connu, celui de la gauche reste encore énigmatique. Le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS) a appelé à "un engagement de tous de participer à la primaire, de Mélenchon à Macron". Si Jean-Luc Mélenchon a déjà annoncé qu'il n'en serait pas, la déclaration vise surtout Emmanuel Macron. L’ancien ministre de l’Economie qui a démissionné du gouvernement le 30 août dernier est fortement pressenti de vouloir présenter une candidature à la présidentielle de 2017, sans l’avoir confirmé, et sans que l’on sache s’il veut passer par la case primaire.

Claude Bartolone, un proche de François Hollande, a donc lancé un investissement plus précis à l’ancie ministre, dont une candidature indépendante du PS pourrait compromettre les chances de la gauche de se retrouver au second tour. "S'il a des idées et des propositions, qu'il aille à la primaire!" rappelant "la responsabilité qui est la sienne", et assurant que "rien ne serait pire pour lui que d'apparaître comme celui qui aurait fait perdre la gauche. Je lui dis: attention! Il pourrait prendre une dangereuse responsabilité historique..." Rien de moins.

Claude Bartolone veut encore croire aux chances de victoire du président sortant, même si ce dernier n’a toujours pas fait acte de candidature (il annoncera ses intentions en décembre). Il affiche même son optimisme: "Jusqu'à présent, le président Hollande était comparé au candidat Hollande. Là, avec la primaire de la droite, on va de plus en plus le comparer aux projets des droites", ce qui pourrait permettre de le distinguer clairement sur l’échiquier politique. A condition bien sûr qu’une candidature alternative de la gauche gouvernementale ne vienne pas brouiller le message… 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Claude Bartolone est l'un des principaux soutiens de François Hollande.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-