Quoi manger pour se réchauffer (sans faire d'excès) en hiver?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Quoi manger pour se réchauffer (sans faire d'excès) en hiver?

Publié le 07/11/2018 à 17:03 - Mise à jour à 18:09
©Nicholas Hunt / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Mickaël Dieleman, édité par la rédaction.
-A +A

L'hiver a mis du temps à s'installer en France mais il est bien là. La pluie, les températures plus fraîches et la neige en montagne le prouvent. Se pose donc désormais la question de l'alimentation en cette nouvelle saison. Mickaël Dieleman, diététicien-nutritionniste à Lyon, donne pour France-Soir ses conseils pour se réchauffer tout en mangeant sainement.

Le froid est officiellement de retour. Et souvent avec le froid revient l’envie de manger plus de plats riches pour se réchauffer. Mais alors comment faire pour se réchauffer avec l’alimentation en évitant toutes les mauvaises calories des plats d’hiver?

Heureusement, certains aliments ont un réel pouvoir thermique. Petit tour d'horizon.

>Misez sur les plats de saison

Je ne vous apprends rien en affirmant que la soupe vous réchauffera plus qu’une salade de crudités.

Les plats cuisinés traditionnels vont avoir cet effet réchauffant et réconfortant, comme tous les plats mijotés, le pot-au-feu ou la potée, qui restent des plats équilibrés et pas très riches.

Ils cuisent longtemps, avec des épices et des aromates souvent, et sont donc très digestes. Ils sont de véritables radiateurs pour notre organisme.

>Epicez vos plats

Les épices vont apporter un peu de chaleur à tous vos plats en plus de rehausser les goûts. Cela tombe bien car les légumes en hiver ne sont pas forcément prisés par les Français, alors une petite touche épicée peut tout changer. L’effet vasodilatateur des épices va permettre au sang de mieux affluer vers les organes et donc mieux les réchauffer.

Lire aussi: stress et dépression saisonnière - quoi manger pour se sentir mieux?

Aussi, nous pouvons nous réchauffer avec des aliments soufrés comme les échalotes, l’ail, la moutarde, la ciboule, ou des aromates comme le thym, le laurier ou le romarin.

Comme les épices, les aromates vont apporter différentes saveurs à nos plats d’hiver et vont avoir pour capacité de réchauffer l'organisme.

C’est simple d’allier l’utile à l’agréable avec de bons petits plats cuisinés.

>Utilisez les bonnes céréales

Certaines céréales ont aussi la capacité de réchauffer l’organisme. Il s’agit du riz, de l’avoine, ou le sarrasin par exemple.

Au petit déjeuner, n’hésitez pas à intégrer des flocons d’avoine sous forme de muesli, de galettes de flocons ou de gruau d’avoine, avec du lait ou une boisson végétale chaude. En plus de réchauffer le corps, l’avoine est rassasiante.

Pour les féculents, préférez intégrer à vos plats du riz ou du sarrasin. On oublie un peu les pâtes en hiver. Cela aura en plus l’avantage de ne pas contenir de gluten.

Egalement sans gluten et faisant office de féculents, les légumineuses (lentilles, haricots rouges, pois chiches) ont cette propriété d’augmenter la température corporelle et de chasser le froid. Elles peuvent aussi être utilisées dans les soupes ou potages, sous forme de dahl par exemple.

Les tubercules ont les mêmes propriétés alors n’hésitez pas à intégrer des pommes de terre ou de la patate douce dans vos repas.

>En cas de petit creux

En hiver, une petite poignée d’oléagineux (noix, amandes) fera une collation parfaite qui va en plus vous réchauffer.

Des châtaignes au four seront aussi un délicieux goûter quand il fera très froid.

En cas de petits creux, prenez un fruit riche en vitamine C (agrumes, kiwi). Ceux-ci ont la capacité d’améliorer notre adaptation aux températures. Avec tous ces aliments, vous allez pouvoir passer un hiver bien au chaud.

Cet article a été rédigé par Mickaël Dieleman, diététicien nutritionniste spécialisé dans le sport (voir son site: www.dieteticien-nutritionniste-lyon.com).

 

Et aussi:

Comment faire pour manger sainement sans se ruiner?

Pause du midi: manger vite et bien, mode d'emploi

Consommer plus d’oméga-3: simple et bon pour le cœur

Auteur(s): Mickaël Dieleman, édité par la rédaction.

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En hiver, certains aliments sont à privilégier pour se réchauffer de l'intérieur.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-