Comment retrouver confiance après une infidélité?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Comment retrouver confiance après une infidélité?

Publié le 05/11/2018 à 14:44 - Mise à jour à 18:19
©Tina Franklin/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Rodolphe Oppenheimer, édité par la rédaction
-A +A

L'infidélité apparaît pour de nombreux couples comme la "faute" qui précipiterait la fin de leur relation. Pourtant, il est possible malgré la douleur de surmonter cette épreuve et d'en ressortir plus fort, sous réserve de bien comprendre ce que représente pour nous l'infidélité. Pour France-Soir, le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer livre ses conseils.

À en croire les nombreux sondages réalisés à ce propos, l’infidélité dans le couple est impardonnable chez la plupart des hommes et des femmes. Et pourtant, quand le malheur arrive, la personne trahie se demande si elle peut pardonner et donner une autre chance au couple. Est-ce possible?

> Infidélité : la plus douloureuse des trahisons

L’infidélité dans le couple est douloureuse et envahissante. Mariées ou non, les deux parties d’un couple se promettent d’être fidèles et d’avoir confiance chacun en l’autre. Puis l’infidélité vient rompre cette promesse et briser la confiance bâtie. Ça blesse parce que l’autre nous a menti, manipulé et trompé.

L’infidélité est une trahison à différents niveaux, venant de la personne la plus proche de nous, celle vers laquelle on se tournait avant pour crier nos douleurs et qui en est aujourd’hui la raison.

> Qu’est-ce que l’infidélité pour vous?

Nous n’avons pas tous la même définition de l’infidélité. Pour certains, on ne peut parler d’infidélité que s’il y a relation sexuelle alors que pour d’autres, le simple fait de s’intéresser à une autre personne est une infidélité. Comme le montrent beaucoup d’études, les femmes tendent à lier l’infidélité à l’implication émotionnelle alors que les hommes la relient à l’interaction sexuelle.

La manière dont vous définissez l’infidélité a sûrement un impact sur votre capacité à pardonner l’autre et à rester en couple après une "affaire".

Voir aussi - Infidèles, indécis et "sex addict": les clichés sur les bisexuels ont la vie dure

> Pardonner l’infidélité, est-ce possible?

L’infidélité est un phénomène commun et pourtant, ce n’est pas raison la plus commune du divorce. En effet, beaucoup choisissent de rester en couple après une infidélité et pour beaucoup d’eux, la relation devient meilleure après. Comment est-ce possible?

Pardonner une infidélité est loin d’être facile. Pardonner ne veut pas dire oublier ce qui s’est passé ou faire semblant que ça ne s’est jamais produit. Au contraire, le déni montre que la vérité nous blesse à tel point qu’on essaye de la dénier. Or la première étape pour pardonner un mal est de l’accepter.

> Comment pardonner l’infidélité?

Comme on a dit, il faudrait d’abord accepter l’infidélité pour pouvoir la pardonner. Autrement dit, il faudrait accepter que l’autre nous a fait du mal et qu’il doit payer pour le mal qu’il a fait. Mais quel paiement serait suffisant pour compenser la douleur ressentie et renouer les liens brisés? Et peut-on considérer le fait de partir une punition?

Pas encore capable de pardonner, on décide de donner une chance à l’autre et à soi-même pour reconstruire la confiance détruite. On décide de faire face à la douleur que l’on ressent et d’écouter ce que l’autre a à nous dire. L’infidélité peut sembler intolérable, mais elle a pourtant des raisons, convaincantes ou non. Et il serait intéressant de les connaître avant de prendre une décision. L’infidélité révèle parfois beaucoup de choses sur la relation d’un couple et ouvre les yeux sur des problèmes longuement ignorés.

Restaurer la confiance après une infidélité n’est pas facile, mais n’est pas impossible. Quand l’infidèle reconnaît son erreur non pour soulager sa conscience, mais pour être de nouveau honnête avec l’autre, et quand le trahi montre de l’empathie envers l’autre, il est alors possible de tout recommencer.

Cet article a été rédigé par Rodolphe Oppenheimer, psychanalyste (https://psy-92.net/). Il est l'auteur d'un nouvel ouvrage Une vie heureuse et réussie (mode d'emploi) aux éditions Marie B.

Auteur(s): Rodolphe Oppenheimer, édité par la rédaction

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il est possible de renouer la confiance perdue après une infidélité.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-