Travail: pourquoi je n’arrive pas à m’intégrer

Travail: pourquoi je n’arrive pas à m’intégrer

Publié le 19/11/2018 à 14:40 - Mise à jour à 17:58
© NIKOLAY DOYCHINOV / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Rodolphe Oppenheimer, édité par la rédaction
-A +A

S'intégrer dans un nouveau travail n'est pas toujours aisé et certains peinent parfois à trouver leur place dans une équipe. Pourtant, quelques attitudes permettent de faciliter son acceptation, sous réserve de se poser les bonnes questions. Pour France-Soir, le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer livre ses conseils.

Trouver un emploi est difficile, le conserver l’est aussi. Beaucoup de gens n’arrivent pas à garder un emploi soit parce qu’ils le quittent eux-mêmes ou parce qu’ils sont licenciés. Les raisons sont nombreuses, mais il y a toujours une solution comme nous allons voir.

> Vous n’avez pas choisi le bon emploi

Choisir l’emploi de ses rêves n’est pas donné à tout le monde. Et ainsi, nombreux sont ceux qui exercent des métiers qu’ils n’aiment pas pour une raison ou une autre. Il se peut aussi qu’après avoir décroché l’emploi tant souhaité, vous vous rendiez compte que ce n’est pas vraiment comme cela que vous voulez développer votre carrière.

Dans ce cas, il y a plus de chances que vous changiez d’emploi plus tôt que prévu. Veillez donc à chercher un job que vous appréciez, et quand ce n’est pas possible, essayez d’apprécier votre job!

> Vous avez exagéré votre CV

C’est l’erreur que font beaucoup de personnes dans l’espoir de décrocher un job. Autrement dit, elles vantent des compétences et des connaissances qu’elles n’ont pas. Cela peut marcher pour passer l’entretien, mais pas pour survivre à la période d'essai et encore moins pour garder un emploi.

Soyez honnête à propos de votre CV et pendant l’entretien. Vous trouverez sûrement l’emploi adapté à vos compétences et vous serez capable de le garder et d’améliorer votre situation.

> Vous n’avez pas l’esprit d’équipe

Tous les métiers ne requièrent pas de travailler en équipe, mais c'est quand même le cas pour beaucoup. Vous aurez à travailler sur des projets en groupe, résoudre des problèmes rapidement, proposer de l’aide et en demander.

Si vous n’avez pas l’esprit d’équipe, il sera difficile d’être à l’aise avec vos collègues et vous entraider. Vous n’avez pas besoin d’être le leader qui guide tout le monde ni la personne enthousiaste qui aide tout le monde, mais seulement "blinder" quand c’est nécessaire!

> Vous ne prenez pas votre job au sérieux

Que vous soyez un chef de département ou un agent de service, une profession doit être prise au sérieux et vous devez faire de votre mieux pour faire en sorte que ça marche.

S’engager à être compétent est à la fois s’investir pour garder votre travail et prouver à votre employeur que vous le méritez.

> Vous n’êtes pas flexible

Passer des heures et des heures à travailler chaque jour n’a rien de réjouissant, sauf si vous adorez vraiment ce que vous faites. Et même si c’est le cas, vous devez être flexible pour maintenir la balance entre vie personnelle et vie professionnelle. Ce qui serait difficile en particulier si vous avez des enfants ou quelqu’un dont vous devez prendre soin.

Être flexible c’est aussi savoir gérer vos heures de travail de manière productive, en particulier dans des situations stressantes. Votre travail sera ainsi plus simple et vous aurez plus de chance de le conserver... De même, votre employeur aura toutes les raisons de vous garder!

Pensez aussi à adopter une bonne hygiène de vie et à prendre soin de vous. Il n’y a rien de mal à changer d’emploi parce que vous ne l’aimez pas. Mais quand cela se répète beaucoup, il est temps de se poser la bonne question: pourquoi je n’arrive pas à garder mon emploi?

Cet article a été rédigé par Rodolphe Oppenheimer, psychanalyste (https://psy-92.net/). Il est l'auteur d'un nouvel ouvrage Une vie heureuse et réussie (mode d'emploi) aux éditions Marie B.

Auteur(s): Rodolphe Oppenheimer, édité par la rédaction

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pas toujours facile de s'intégrer dans une nouvelle équipe.

Newsletter





Commentaires

-