Google Doodle: un hommage à Mestre Bimba, maître de la capoeira

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Google Doodle: un hommage à Mestre Bimba, maître de la capoeira

Publié le 23/11/2018 à 10:27 - Mise à jour à 10:38
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Il y a 119 ans (ou 118 selon certaines sources) naissait Mestre Bimba, qui a développé la capoeira brésilienne, cet discipline étant originaire d'Afrique.

Ce n'est pas un nom très connu du grand public que célèbre aujourd'hui Google avec son Doodle. Il y a 119 ans ce 23 novembre naissait au Salvador (bien que de nationalité brésilienne) Mestre Bimba, le père de la capoeira moderne.

Rien ne destinait pourtant cet enfant né en 1899 (certaines sources évoquent la date de 1900) à rentrer dans l'histoire des arts martiaux en donnant ses lettres de noblesse à cette discipline à mi-chemin entre le sport de combat et la danse. Mestre Bimba a réussi en effet à adapter au Brésil la capoeira originaire d'Angola en Afrique en créant une académie dédié aux règles de vie mariale et entièrement tourné vers le développement de la discipline.

Illettré et noir, il connaîtra la reconnaissance académique en 1996 en se faisant remettre le titre de doctor honoris causa de l'université fédérale de Bahia au Brésil… à titre posthume. En effet, après avoir dédié sa vie à la capoeira, son apprentissage et son expansion, Mestre Bimba –Manuel dos Rei Machado de son vrai nom– est décédé le 5 février 1974 à l'âge de 73 ou 74 ans. Il restera dans l'histoire comme un symbole éternelle de la culture afro-bésilienne.

Voir aussi: A Marseille, la capoeira pour aider les malades de Parkinson

Le nombre de pratiquants français de capoeira n'est pas connu avec exactitude puisque ce sport n'est pas affilié à une fédération sportive. Les amateurs organisent néanmoins un championnat de France dont la dernière édition en 2018 s'est disputée à Elancourt dans les Yvelines.

Lire aussi:

Le Debus en Indonésie, tradition alliant arts martiaux et sorcellerie

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Doodle de Google de ce vendredi rend hommage au maître de la capoeira brésilienne.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-