Covid-19 - Taux de létalité nrCFR - Comparateur Graphique entre Pays

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  
Le taux de létalité nrCFR(*) est une mesure de la qualité au fil du temps de la gestion médicale et des soins de la pandémie Covid-19 dans une population. Il permet aussi de comparer l’impact des stratégies thérapeutiques décidées par les gouvernants et les autorités de santé entre les divers pays pendant la pandémie.
Sélectionnez deux pays pour les comparer et une période pour visualiser les courbes d'évolution du nrCFR(*), des décès et des guéris. Les données des graphiques sont mises à jour automatiquement toutes les 24 h (avant 8 h, heure de Paris).

- VS -

Taux de létalité nrCFR - France vs Allemagne :


Morts / jour - France vs Allemagne :


Guéris / jour - France vs Allemagne :


Les graphiques des morts et des guéris sont en moyenne mobile sur 7 jours.

(*) Le taux de létalité nrCFR (New Resolved Case Fatality Rate), mesure concrète et dynamique du succès des soins au fil du temps (quasi-temps-réel puisqu’il ne porte que sur une période glissante de 7 jours) a été créé par Michel Jullian. Il est simplement égal à la proportion de morts parmi les cas résolus (morts ou guéris) dans les 7 jours se terminant au jour J :

nrCFR(J) = [M(J)-M(J-7)] / [G(J)-G(J-7)+M(J)-M(J-7)]

où M=nombre total de morts et G=nombre total de guéris depuis le début de l’épidémie. Ce taux doit être corrigé pour l’âge lorsque des populations de structures d’âge différentes sont comparées.

Exemple de calcul :
100 cas ont été résolus entre le 1er mai et le 7 mai, à raison de 71 guéris et 29 morts. Le nrCFR au 7 mai est donc de 29/100 = 29%

Anomalies dans les courbes du nrCFR :
Les données des fichiers sources (voir lien ci-dessous) comportent des anomalies dues à différentes corrections appliquées par les pays ou par Johns Hopkins University, dont certaines sont détectées automatiquement et donnent lieu à un non-affichage du point nrCFR correspondant dans les cas suivant :
  • Nouveaux morts négatifs (“résurrections”)
  • Nouveaux guéris négatifs
  • Somme des nouveaux morts et des nouveaux guéris nulle
  • nrCFR > 100%
  • nrCFR < 0%

  • Voir les interruptions dans les courbes France et Grèce par exemple.

    Certains incidents du nrCFR sont dûs à des rattrapages de décès ou de guéris anciens et ne sont pas détectables automatiquement. Par exemple les 158 nouveaux décès déclarés par l'Italie le 15 août comportaient 154 rattrapages de décès non encore déclarés des deux mois précédents. Ces 154 "faux nouveaux morts" italiens du 15/8 ont fait grimper le nrCFR de ~2.5% à 10% le 15 août et ont “disparu du radar” le 22 aôut (15+7) du fait du calcul sur 7 jours. D’où les bosses correspondantes dans les courbes de nrCFR et de nouveaux morts. Ces bosses ne doivent pas être attribuées à une dégradation sur cette période du succès des soins de l’Italie, qui est en réalité resté excellent avec seulement 2.5% de létalité nrCFR, à comparer avec les ~20% de la France sur cette même période : 2.5 vs 20 morts sur 100 cas résolus guéris ou morts.

    Notion de "guéris" :
    En France, le nombre de guéris déclaré est celui des retours à domicile depuis l’hôpital. D’autres pays peuvent avoir d’autres critères, auquel cas les valeurs absolues des taux nrCFR ne seront pas comparables, par contre les observations basées sur les variations resteront valides.

    Source : COVID-19 Data Repository by the Center for Systems Science and Engineering (CSSE) at Johns Hopkins University

    Lien :
    https://github.com/CSSEGISandData/COVID-19/tree/master/csse_covid_19_data/csse_covid_19_time_series

    Fichiers :
    time_series_covid19_recovered_global.csv
    time_series_covid19_deaths_global.csv

    Auteur : Système de visualisation graphique comparé réalisé par FranceSoir


    Partager cette page :

    Commentaires

    -