L’Aide à la solidarité énergétique: cela ne se refuse pas

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

L’Aide à la solidarité énergétique: cela ne se refuse pas

Publié le 03/12/2019 à 07:55 - Mise à jour le 05/12/2019 à 12:35
DR
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Les propriétaires les plus modestes devant réaliser des travaux d’amélioration de l’habitat peuvent obtenir un coup de pouce supplémentaire de l’ANAH : 1500 à 2000€ dans le cadre de l’Aide à la solidarité énergétique. Une aide trop méconnue.

 
Un logement bien isolé (et bien équipé) est synonyme d’économie d’énergie, donc d’argent et «c’est bon pour la planète». Une aide gouvernementale existe pour ceux qui n’ont pas les fonds nécessaires pour réaliser des travaux d’isolation, ou plus simplement pour changer leur vieille chaudière souvent énergivore. En complément des subventions de l’ANAH (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat), il existe un soutien complémentaire: l’Aide à la solidarité énergétique, ou ASE.
 
 
Pour qui l’Aide à la solidarité énergétique?
 
L’ASE est versée aux propriétaires occupants ou bailleurs, mais également aux syndicats de copropriétaires si l’immeuble fait l’objet d’une procédure comme un arrêté de péril, d’insalubrité ou encore une injonction de travaux.
 
Une autre condition est l’ancienneté du logement, qui doit dater d’au moins 15 ans, et sa localisation puisque le logement doit être situé dans un département ayant signé un Contrat local d’engagement contre la précarité énergétique (CLE).
 
Pour les propriétaires occupants, cette aide est soumise à un plafond de ressources, qui distingue les personnes aux « revenus très modestes » et celles aux « revenus modestes ». Ce plafond est par exemple établi à 21269€ (30043€ en Ile-de-France) et 27728€ (35572€ en Ile-de-France) pour un ménage de deux personnes. Les plafonds de revenus sont disponibles ici. 
 
Quel est le montant de l’ASE ?
 
L’Aide de solidarité énergétique est accordée en complément d’une aide de l’ANAH, via le FART, le Fonds d’aide à la rénovation thermique des logements privés. Son montant est de 1600€, avec possibilité de majoration jusqu’à 2000€ pour les ménages aux revenus très modestes, dans le cas des propriétaires occupants.
 

 

Auteur(s): France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'isolation des murs par l'extérieur est très efficace

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-