Les lance-flammes d'Elon Musk : coup de génie ou vaste fumisterie ?

Auteur:
 
Par AFP - Washington
Publié le 01 février 2018 - 18:24
Image
Elon Musk, le fondateur de Tesla et SpaceX, d'adresse au public à Adelaïde (Australie) le 29 septembre 2017
Crédits
© PETER PARKS / AFP
Elon Musk, le fondateur de Tesla et SpaceX, d'adresse au public à Adelaïde (Australie) le 29 septembre 2017
© PETER PARKS / AFP

Après la casquette, le lance-flammes: le fantasque milliardaire Elon Musk, fondateur de Tesla et SpaceX, fait feu de tout bois pour financer ses projets visionnaires, avec succès.

Les amateurs se sont précipités sur ce produit atypique et les 20.000 lance-flammes à 500 dollars l'unité ont trouvé preneurs en quelques jours, a annoncé jeudi l'homme d'affaires sur son compte Twitter.

La destination des 10 millions de dollars récoltés n'a pas été précisée, mais une précédente vente de casquettes - 50.000 à 20 dollars l'unité - avait financé l'une de ses sociétés, Boring Company. Celle-ci est spécialisée dans le creusement de tunnels autoroutiers pour régler le problème d'embouteillages dans les grandes villes américaines.

Le site internet de la société affirme que ces lance-flammes à gaz sont "les plus sécurisés du monde". Un extincteur est aussi livré gratuitement.

L'appareil "garantit de mettre le feu dans n'importe quelle soirée", promet le site. Elon Musk assure sur Twitter qu'il peut aussi servir à faire des marrons grillés et qu'il marche "contre les hordes de morts-vivants, ou on vous rembourse!".

De quoi dérouter les médias sur le sérieux de l'annonce, mais un porte-parole de la société a récemment assuré au quotidien Mercury News de San Jose (Californie) que celle-ci était "véridique". La société était injoignable jeudi pour commenter.

La livraison débutera au printemps, précise le site.

Le lance-flammes ressemble à un fusil d'assaut doté d'une crosse courte, d'un canon à large diamètre et d'une grosse capsule de gaz.

La vente a officiellement démarré le 28 janvier avec une vidéo de présentation sur le site de Boring.

Musk se met également en scène sur Instagram, avertissant dans un message: "Je veux être clair, un lance-flammes c'est une idée super mauvaise. N'en achetez pas. Sauf si vous aimez vous amuser".

L'appareil respecte les régulations californiennes car, selon le porte-parole de Boring, il émet une flamme de moins de trois mètres. Ailleurs aux Etats-Unis, le Maryland (nord-est) est pour l'instant le seul Etat à en interdire la vente.

Si l'annonce a enflammé les réseaux sociaux, elle a provoqué la colère d'un élu de Los Angeles, Miguel Santiago, alors que des gigantesques feux de forêts ont ravagé le sud de l'Etat ces derniers mois. "Nous venons de vivre certains des pires incendies dans l'histoire de la Californie, alors vendre des lance-flammes est une très mauvaise idée", a-t-il déclaré. La villa d'Elon Musk à Bel-Air, quartier luxueux de Los Angeles, avait d'ailleurs été menacée par le brasier.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
sarko
Nicolas Sarkozy, lapin bling-bling mariné dans des affaires en tous genres
PORTRAIT CRACHE - Que dire de Sarko, tant cet homme a défrayé la chronique, de procès-verbaux en registres de tribunaux ... ? Tout ou rien ... Cet ancien président, mi...
21 juillet 2024 - 10:13
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.