Alerte rouge pollen: la moitié de la France concernée par un risque "très élevé"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Alerte rouge pollen: la moitié de la France concernée par un risque "très élevé"

Publié le 16/04/2018 à 10:46 - Mise à jour à 10:51
©Salom-Gomis Sebastien/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les beaux jours annoncent aussi le retour des pollens allergènes. Et l'arrivée de la tendance cette année est particulièrement brutale avec la moitié de la France en alerte maximale.

Une véritable explosion: la carte de France des pollens rendant la vie dure aux personnes allergiques s'est brusquement teintée de rouge ces derniers jours. Les premiers moments de beau temps printaniers sont souvent synonymes de conjonctivite, de rhinite voire de crise d'asthme pour les personnes concernées et la tendance s'accélère donc brusquement selon le dernier  bulletin allergo-pollinique établi par le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA).

C'est donc l'alerte rouge (risque allergique "très élevé") sur une bonne moitié de la France incluant le nord du pays, l'Ile-de-France, le centre pratiquement jusqu'à Clermont-Ferrand, l'Est et le massif alpin.

Seuls la Côte d'Azur, la Corse, le Sud-Ouest et la pointe de la Bretagne échappent pour l'instant à la tendance affichant seulement un risque "moyen" (et même "faible" dans le Finistère).

Toutes les régions ne sont cependant pas concernées par le même type de pollens. Le Nord est putôt soumis à ceux de bouleaux tandis que le sud du pays fait face aux pollens de platanes. Le Sud-Ouest, où le risque est donc encore modéré, voit virevolter les pollens d'herbes et de céréales. A l'inverse, les peupliers ou les noisetiers sont très peu présents dans les airs pour le moment.

Environ 30% des adultes sont allergiques aux pollens à des degrés très divers. Pour se protéger des effets indésirables de cette période de forte présence de pollens, quelques gestes simples permettent de mieux vivre la période: aérer son domicile avant le lever du soleil, ou après la tombée de la nuit, se rincer les cheveux le soir pour y enlever les pollens et éviter de faire sécher son linge en extérieur pour éviter les dépôts allergènes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Pratiquement un adulte sur trois est concerné par les allergies aux pollens.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-