Allergie au pollen: des départements en alerte rouge

Allergie au pollen: des départements en alerte rouge

Publié le 31/05/2019 à 13:02 - Mise à jour à 14:06
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le risque allergique aux pollens, notamment de graminées, est élevé sur la majeure partie de la France selon le rapport du RNSA de ce vendredi 31. Plusieurs départements sont même en niveau d'alerte maximum. 

C'est une des contreparties au retour du beau temps en cette fin de mois de mai. Les pollens sont officiellement de retour après des semaines relativement calmes, en raison notamment de la météo maussade sur la plus grande partie du pays. La majorité des département français sont placés en alerte "élevée" (5/6) ce vendredi tandis que plusieurs sont même en alerte maximale.

Il s'agit du Maine-et-Loire, de la Vendée, du Lot, du Lot-et-Garonne, du Tarn-et-Garonne, du Gers et des Pyrénées-Atlantiques. Sur ces départements en alerte "rouge", comme sur la majorité du pays, ce sont essentiellement les pollens de graminées qui sont cause de désagréments pour les personnes sensibles. Depuis quelques jours, ce risque "augmente vite (...) avec des conditions météorologiques très favorables à la dispersion de fortes concentrations de pollens dans l'air", prévient le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). 

Voir: Comment traiter les allergies au pollen?

Parallèlement, "les pollens d'olivier et de chêne seront présents essentiellement sur les côtes méditerranéennes avec un risque de niveau faible à moyen. Urticacées (pariétaires) et cyprès seront également présents sur cette zone avec un risque d’allergie ne dépassant pas le niveau faible. Les pollens d'oseille et de plantain ne seront que faiblement présents sur tout le territoire avec un risque d’allergie de niveau très faible".

Les conditions météorologiques devraient selon Météo-France évoluer vers davantage de pluie en début de semaine sur la majeure partie du territoire, ce qui devrait limiter la propagation des pollens. 

Lire aussi: 

Une canicule en 2019? Ce que disent les prévisions météo pour l'été

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plusieurs départements ont été placés en alerte "rouge" aux pollens de graminées.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-