Brûlures: des gynécologues pointent les risques du "sauna vaginal"

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 09 août 2019 - 20:27
Image
Aller une fois par an chez le gynécologue pour le dépistage des cancers de l'appareil génital, c'est le message d'une campagne accrocheuse
Crédits
© DIDIER PALLAGES / AFP/Archives
Le sauna vaginal présenterait plusieurs risques
© DIDIER PALLAGES / AFP/Archives

Des médecins ont mis en garde contre les risques liés au "sauna vaginal" après que la méthode a causé des brûlures au second degré chez une patiente au Canada. Ce "soin" alternatif n'aurait par ailleurs aucun effet bénéfique démontré.

Plusieurs gynécologues ont dénoncé ces derniers jours les risques liés au "sauna vaginal", une pratique alternative en plein essor qui peut cependant causer des brûlures ou nuire à l'équilibre naturel du vagin, sans réels effets positifs.

Le "sauna vaginal" consiste pour une femme à s'assoir au-dessus d'un récipient contenant de l'eau chaude et des herbes médicinales. Méthode qui serait issue de la médecine traditionnelle chinoise, celle-ci a été notamment popularisée par le blog de l'actrice Gwineth Palthrow  qui accorde une large place aux médecines alternatives. Le site avait déjà été critiqué par certains médecins en ce qu'il encourageait l'insertion d'œufs de jade dans le vagin.

Voir: Des œufs de jade dans le vagin: les conseils de Gwyneth Paltrow font réagir les médecins

Plusieurs gynécologues ont pris position contre le sauna notamment dans la revue médicale Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada. Les médecins y ont évoqué le cas d'une patiente qui, souffrant d'une descente d'organe, s'est vu recommander cette technique par un médecin traditionnel chinois comme un moyen d'éviter la chirurgie.

Mais elle a subi des brûlures au second degré au niveau du col de l'utérus et des parois du vagin. La méthode serait particulièrement contre-indiquée dans les cas où le vagin ou le col de l'utérus sont déjà fragilisés par une pathologie. Mais même pour les personnes n'ayant aucun problème, les médecins déconseillent le sauna vaginal. Cela risquerait en effet de déséquilibrer la flore vaginale, qui contient naturellement certaines bactéries.

Les professionnels de santé rappellent que le vagin n'a pas besoin de traitement particulier, et qu'il suffit d'utiliser des savons ordinaires non parfumés pour nettoyer la partie externe de la vulve.

Lire aussi:

Se mettre du persil dans le vagin, une pratique en vogue et à risque

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don