Elle perd ses ongles de pieds après une séance de "fish pedicure"

Elle perd ses ongles de pieds après une séance de "fish pedicure"

Publié le 05/07/2018 à 17:43 - Mise à jour à 17:50
©Eric Molina/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une revue médicale américaine a rapporté le cas d'une patiente atteinte d'onychomadèse aux pieds, soit une perte de ses ongles. La cause semble être une séance de "fish pedicure", une pratique qui n'est pas sans risque.

La pratique est à la mode mais elle n'est visiblement pas sans danger. Mardi 3, la revue médicale JAMA Dermatology a publié le cas d'une femme ayant consulté des dermatologues se plaignant de la perte de ses ongles de pieds. Après examen, c'est la pratique d'une fish pedicure qui serait à l'origine de la pathologie.

La "fish pedicure" consiste à se rendre dans un salon de beauté et de plonger ses pieds dans un bassin rempli de petits poissons, des garra rufa, qui se nourrissent des peaux mortes en appliquant leurs bouches dépourvues de dents garantissant en outre un traitement sans douleur.

Plusieurs scientifiques ont déjà alerté sur les risques de la pratique. Il est en effet impossible de désinfecter constamment le bassin où se trouvent les poissons qui risqueraient de mourir, ce qui risque de transformer certaines en "bouillon de culture".

Lire aussi: Un ordinateur meilleur que les dermatologues pour repérer les cancers

Or, si les poissons sont effectivement inoffensifs en soi, leur succion peut générer des micro-plaies, indolores certes, mais qui sont autant de portes d'entrée pour des germes et des infections.

Selon le médecin qui a rédigé l'article dans la revue médicale, c'est par ce biais que la patiente a été atteinte d'onychomadèse, la chute de ses ongles. Ce serait le premier cas médicalement documenté d'une transmission de cette maladie via une fish pedicure.

Dès 2013, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) avait tiré la sonnette d'alarme en estimant que certains profils étaient à risques, à savoir les diabétiques, les immunodéprimés et les personnes atteintes de lésions cutanées.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une femme a perdu les ongles de ses pieds après une séance de fish pedicure.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-