Energie, libido, pilosité: six mois après avoir arrêté la pilule, une jeune femme raconte son expérience

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Energie, libido, pilosité: six mois après avoir arrêté la pilule, une jeune femme raconte son expérience

Publié le 11/09/2017 à 19:04 - Mise à jour à 19:06
© MYCHELE DANIAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La pilule contraceptive, rendue coupable de thromboses et soupçonnée de provoquer le cancer, est de plus en plus décriée par les Françaises. De nombreux témoignages fleurissent sur Internet ces jours-ci. La youtubeuse Sophie Riche, qui a décidé d'arrêter la pilule il y a six mois, a témoigné dans "L'Obs" sur les changements qu'elle a constatés dans son corps, notamment au niveau de la libido.

"Je me sens plus tonique, mois déprimée. (…) Mon désir a augmenté". Sophie Riche, youtubeuse qui dispose de plus de 96.000 abonnés, a décidé de partager son ressenti après avoir arrêté il y a quelques mois de prendre une pilule contraceptive, ce qu'elle faisait quotidiennement depuis ses 16 ans.

Comme des milliers de Françaises, la jeune femme a en effet décidé de ne plus utiliser ce moyen de contraception après que différentes études ont prouvé les effets néfastes sur la santé (risques de thrombose et d'AVC dus aux caillots dans les veines).

C'est donc en mars que son "expérience" a débuté. En trois mois, elle a constaté de nombreux changements dans son corps, dont certains pas très positifs (comme le retour de l'acné et une augmentation de sa pilosité). Elle a d'ailleurs fait une vidéo sur sa chaîne YouTube pour tout partager avec ses abonnés. Mais six mois après, les bienfaits sont d'autant plus grands comme elle l'a récemment confié à L'Obs.

Toutes les femmes qui prennent ou ont pris la pilule ont forcément constaté un changement au niveau du poids. C'est le cas de Sophie Riche, qui ne fait "plus de rétention d'eau" et qui est "moins serrée dans (son) jean". Elle se sent également plus énergique, "plus tonique" et "moins déprimée qu'avant".

Mais le plus gros changement qu'elle a noté, c'est au niveau de sa libido. "Mon désir a augmenté. Ce changement de libido a été très soudain, je l'ai senti dès l'arrêt", a-t-elle ainsi expliqué, assurant être désormais "plus à l'aise dans (son) corps, dans (sa) féminité".

Arrêter la pilule ne veut cependant pas dire fin de la contraception. Pour Sophie Riche, ça ne fait plus aucun doute. Elle a décidé d'opter pour le stérilet en cuivre. "Pour l'instant, je suis célibataire, mais le jour où ma situation sentimentale évoluera, je passerai au stérilet en cuivre. Après avoir effectué un dépistage des MST, évidemment". Mais il existe d'autres moyens de contraception: à découvrir ici.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Ces temps-ci, les témoignages décriant la pilule contraceptive sont de plus en plus nombreux.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-