Le régime végétarien soupçonné de doubler le risque de dépression

Le régime végétarien soupçonné de doubler le risque de dépression

Publié le 13/09/2017 à 18:51 - Mise à jour à 18:53
©Pixabay/ Vedanti
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Selon une récente étude d'une équipe de chercheurs de l'université de Bristol, le régime végétarien pourrait induire des carences en vitamine B12, qui agit sur l'humeur des individus. Ce qui aurait donc des conséquences sur la santé mentale et augmenterait le risque de dépression.

Le régime végétarien, s'il est suivi avec une alimentation variée et adaptée à la personne, peut avoir des effets bénéfiques sur la santé et notamment diminuer le risque de développer certains cancers ou maladies cardiaques. Mais une récente étude d'une équipe de chercheurs de l'université de Bristol, dont les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Journal of Affective Disorders, est venue mettre à mal cette bonne réputation.

Ne pas manger de viande ou même exclure tout produit d'origine animale de son alimentation (comme le font les végans) entraînerait des carences en vitamine B12, aussi appelée la "vitamine rouge".

La vitamine B12 (présente, donc, dans les produits d'origine animale et surtout la viande rouge) a un rôle important dans la régulation de l'humeur des individus. Et en cas de carences, la santé mentale serait mise en danger d'après les résultats de cette étude.

Les scientifiques ont suivi plus de 10.000 hommes adultes avec des régimes alimentaires différents pour mener à bien leur étude. Et ils ont découvert que 50% des végans et 7% des végétariens avaient des carences en vitamine B12.

Ils ont aussi établi que les végétariens qui cherchaient à combler les manques dans leur alimentation en mangeant beaucoup de noix, riches en oméga-6, et en ne lésinant pas sur les légumineuses, doubleraient le risque de développer un état dépressif.

Pour limiter ce risque, les chercheurs conseillent dans un premier temps de prendre de la vitamine B12 sous forme de compléments alimentaires (sur prescription d'un médecin) et de consommer plus d'oméga-3, qui sont eux bon pour le moral.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les végétariens souffrant de carences en vitamine B12 sont susceptibles de développer un état dépressif si, pour équilibre leur alimentation, ils consomment trop d'oméga-6.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-