Grossesse: le cerveau de la femme évolue durant deux ans

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Grossesse: le cerveau de la femme évolue durant deux ans

Publié le 21/12/2016 à 15:29 - Mise à jour à 15:38
©Regis Duvignau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La grossesse conduit à des changements durables dans la structure du cerveau des femmes selon une étude publiée lundi dans "Nature Neuroscience".

Nausée, prise de poids: la grossesse est un bouleversement pour le corps mais aussi pour le cerveau comme l'explique une étude publiée lundi 19  dans Nature Neuroscience. C'est la première fois que des scientifiques mettent en évidence des changements durables, au moins deux ans après l'accouchement, de la structure cérébrale.

Les chercheurs de l'unité de recherche en sciences cognitives à l'Université Autonome de Barcelone (Espagne) ont noté ces modifications en scannant le cerveau de 25 femmes devenues mères pour la première fois afin de caractériser les transformations induits par la grossesse dans la matière grise de leurs cerveaux. Il les ont comparé avec ceux de 19 pères, 17 hommes sans enfants et 20 femmes n'ayant jamais accouché. Ces examens par imagerie par résonnance magnétique (IRM) ont été réalisés durant plus de 5 ans.

Les femmes dont c'était le premier enfant ont présenté une diminution de la matière grise dans les régions associées aux aptitudes sociales. Ces capacités peuvent être affaiblies dans certaines pathologies comme la schizophrénie ou l'autisme.

Pour la responsable de l'étude, Elseline Hoekzema, il n'y a pas de raison s'inquiéter de ces changements. Elle souligne dans une interview au magazine Science qu'"il n'est pas question d'envoyer un message du type +être enceinte vous fait perdre du cerveau+. Une perte du volume de matière grise peut aussi représenter un processus bénéfique de maturation ou de spécialisation". Les scientifiques suggèrent que ces évolutions peuvent préparer une femme aux exigences d'une maternité imminente puis les aider à détecter les besoins et l'état émotionnel de l'enfant. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La grossesse transforme la région du cerveau dédiée aux aptitudes sociales.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-