La sexualité des astronautes : un sujet épineux à prendre au sérieux

La sexualité des astronautes : un sujet épineux à prendre au sérieux

Publié le 01/10/2021 à 15:18
© Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Comme l’alimentation et le sommeil, la sexualité est une composante essentielle pour le bien-être de l’Homme. Alors que les voyages dans l’espace s’annoncent de plus en plus nombreux et de plus en plus longs, le fabricant de sex-toys We Vibe s’est sérieusement penché sur la question.  

Si elle ne concerne pour l’heure qu’une poignée de scientifiques qui passent quelques mois dans l’ISS, la question de la sexualité dans l’espace se posera bientôt pour des dizaines, voire des milliers de touristes… L'un des "leaders" des produits dédiés au plaisir a donc décidé de se pencher sérieusement sur la question : We Vibe s’est allié à Erobotics Research Consulting, une équipe de chercheurs spécialisés dans la sexologie de l’espace. Ils viennent de publier la première partie de leur rapport intitulé « Sex Tech dans l’espace : la pertinence de la sexualité dans l’espace pour le public et les agences ». 

Mars, c'est loin !

Leurs travaux se penchent sur un certain nombre de questions et visent assurément à démontrer que lors des vols spatiaux, qu’ils soient à but scientifique ou touristique, une sexualité active est nécessaire au bien-être des astronautes. Pour l’heure, le sujet semble tabou (ou secret) au sein des agences spatiales. Or, si les missions deviennent, dans les prochaines années, de plus en plus longues, s’étalant même sur plusieurs années, cette question deviendra centrale.

Lire aussi : Je pense trop au sexe, que faire ?

Comment gérer l'absence de gravité et d'intimité dans l'espace?

Le rapport souligne, logiquement, que « faciliter la masturbation ou le sexe en couple pourrait en fait aider les astronoautes à se détendre, à dormir et à soulager la douleur ». Faire l’amour à distance, pour préserver le lien avec l’être cher resté sur Terre, sera bien entendu un volet important du travail à réaliser. Mais il s’agira également de trouver des solutions pour rendre possibles les rapports sexuels au sein des vaisseaux spatiaux. Se posent en effet les problèmes d’absence de gravité et d’intimité, mais aussi d’élimination des fluides...

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




S'envoyer en l'air dans l'espace n'est pas si simple

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-